samedi 6 mars 2010

Bangladesh : des chrétiens enfermés par des moines

Chrétiens persécutés et œillères médiatiques.
(dernière modification : 12 octobre 2013)

Il est temps que nos élites de l'Éducation du Québec soient au fait de ce genre de choses, elles qui ouvrent les portes de nos écoles publiques aux religions ou religions philosophiques orientales (via par exemple des techniques initiatrices comme le yoga au début des cours), alors que le christianisme n'a plus droit de cité dans les institutions publiques. Quel ministre se réveillera enfin ?

Les religions comme le bouddhisme et l'hindouime ne sont des "religions de paix" ou dites altruistes, que lorsqu'elles sont les seules à occuper un territoire. Bien des gens oublient que ces religions se sont installées en Orient au rythme des grandes conquêtes et qu'elles ont fait cesser les cultes qui les avaient précédées jusque là.

Un compte rendu de Portes Ouvertes repris sur Mission Chrétienne :

«Leur calvaire a duré 10 jours. Mi-décembre, 13 chrétiens ont été retenus prisonniers dans la pagode d'un district montagneux du sud-est du Bangladesh pour les forcer à retourner au bouddhisme. Les prisonniers, des hommes âgés de 28 à 42 ans, s'étaient convertis au christianisme il y a environ cinq mois. On leur a rasé la tête et on les a forcés à accomplir les rituels bouddhistes»     
...Lire la suite à
Bangladesh : des chrétiens enfermés par des moines

Le même genre de choses se produit en Inde aussi (1), comme l'avait rapporté la BBC en 2008. Les hindous prétextèrent la mort d'un leader pour attaquer et tuer des civils, même des enfants de la Province d'Orissa. Ils s'en prirent même aux familles des chrétiens, même hindoues, parce qu'un proche(ex. un oncle) refusait de renier sa foi chrétienne. Comme quoi en matière d'idéologies, on peut avoir plus de respect pour les animaux (végétarisme, végétalisme) que pour les humains. Je me souviens qu'écoutant une émission de radio française diffusée sur ondes courtes, lors des élections de 1999, les pratiquants des dénominations chrétiennes étaient persécutés et intimidés pour ne pas exprimer leur vote. Au Québec? Pas entendu parler de ces pratiques des hindous.

_____________
1.  Province d'Orissa, Inde, 2008
Les hindous prétextèrent la mort d'un leader pour attaquer et tuer des civils, même des enfants. Détruisant des maisons, ils atteignaient directement des enfants.


























Publier un commentaire