lundi 1 janvier 2024

Ils appellent le bien mal et le mal bien

Portez attention à qui vous citez ou repartagez sur les réseaux sociaux. Certaines publications semblent banales, mais se révèlent chargées d'un autre sens quand on  porte attention à la date, au contexte et à la source (auteur cité).

Dans ce post du 1er janvier 2024, sont importants les éléments suivants (1):

  • Le détenteur du compte X et son pouvoir immense d'influencer: Elon Musk veut communiquer quelque chose à un grand nombre de personnes, en apparence. Mais ce pourrait être à certaines personnes en particulier..
  • Ce qu'il veut communiquer prend place au moment de lancer la nouvelle année dans un contexte mondial en pleine effervescence où tout peut arriver en 2024 : guerres, guerre civile (ex. Europe, États-Unis, ...), crise économique, etc.. Et cette publication prend place le 1er janvier. Quelle intention veut-il voir emphasée ?
  • particulièrement, portez attention à l'auteur qui est cité. Manque-t-on de sages au point de citer Oscar Wilde (1854-1900)? Pourquoi ce choix conscient, en particulier?

Contexte du message du 1er janvier 2024

J'étais sur le point de repartager ladite citation, quand le nom de l'auteur cité (Oscar Wilde) m'a interpellé. Et de même, mon questionnement a été amplifié par le contexte de la publication, au lancement de l'année et au moment des résolutions. Je me suis dit «Oh ! Attends ! ce n'est pas juste une petite pensée quotidienne ici.»

En effet, l'on sait que Wilde a eu une vie dissolue et qu'il n'était pas un modèle. Et le chef du concept X sait certainement ces choses sur Wilde. Donc, l'important n'est probablement pas tant le contenu, mais plutôt, ce que représente l'auteur, pour la société occidentale actuelle.

Dire que l'intention est de lancer quelque chose, ou un message, pour l'année semble une évidence

En effet, dans une grande partie du monde, le premier jour de janvier est un symbole fort, pour ce que l'on souhaite voir se réaliser; ce qui marquera ladite année.



Le propriétaire du compte X sait très bien quelles ont été la vie et les valeurs de l'auteur

Le signataire de la pensée, O. Wilde, était un être particulier, lequel a joint une société secrète, a eu recours à de jeunes hommes prostitués et a entre autres négligé ses enfants. Son profil correspond à la guerre actuelle contre les valeurs familiales et chrétiennes dans nos sociétés (2).

(cet article d'opinion se continue sous la vidéo)

Biographie suggérée : 

Oscar Wilde Biography: His "Wild" Life

https://youtu.be/njSSCBjnsbU?si=vy9WKqtb53tt_ZDz

Sur la pertinence d'une citation de Wilde

C'est un peu comme partager une pensée intitulée «Solidarité et Justice», émanant d'une lettre rédigée par le chef d'un groupe criminel important de la ville principale d'un État. L'idée de solidarité serait alors entre criminels d'un même clan. La «justice» pourrait prendre la teinte de règles et de code d'honneur du gangstérisme...

Ceci dit, je crois que dans le cas présent, le détenteur du compte sait qui il est en train de citer (Wilde) et qu'au premier de l'an, il est possible qu'il envoie un message à des personnes (ex. responsales de plateformes sociales) qui comprennent un sens différent ou attendent un signal convenu, au lancement, ou l'année du lancement, de quelque chose. C'est peut-être un signal de lancer les hostilités contre les valeurs chrétiennes et contre les chrétiens engagés, sur leur accès à la visibilité, à l'influence (ex. censure totale). La suite nous le dira. Ceci dit, si vous croyez que la censure a cessé sur X, c'est faux (3). Le shadow banning est encore courant.

Ci-dessous, quelques autres inspirations complémentaires pour le chef du concept d'entreprise X. Nous savons que c'est un costume d'Halloween 2022, mais le choix est pour le moins particulier.





Pensée (poésie biblique) :

« Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal,

Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, 

Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume! 

Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, 

Et qui se croient intelligents!…» (extrait d'Esaïe, chap. 5)


____________

1.     Capture de la publication X du 1er janvier avec annotations ajoutées


2.     Je dis bien «valeurs chrétiennes» et non «valeurs religieuses». Il est manifeste que des personnes et communautés se font appeler chrétiennes, et se sont en réalité éloignées des racines du christianisme. La base de tout véritable christianisme est une relation vivante avec Jésus le Christ ressuscité: son nom et titres reconnus en Israël de son temps sur terre, étant Yeshua HaMashiach (Messiah); équivalent de Jésus Le Messie, dans sa forme francisée.

3.     Le X peut en fait représenter une croix, un symbole de persécution, ou encore indiquer l'élimination de certains éléments, ou par exemple, indiquer un non-accès, un interdit d'accès. Ce pourrait être, par exemple, interdire la place publique et la vie sociale. Il peut aussi représenter un nom, une entité, cachés (ex. Madame X). Que ceux qui ont l'Esprit comprennent, si cela s'avère et s'ils veulent sortir «plus que vainqueurs», comme il est promis, conditionnellement. Car il est une réalité à l'œuvre maintenant et qui n'était pas lancée largement, dans la génération précédente, et c'est l'intelligence artificielle. Celle-ci n'a ni sentiments, ni compassion.

samedi 16 décembre 2023

Enslaving New Year (vidéo satiriste) : Klaus vous souhaite, en chansons pour Noel 2023...

Dans une satire vidéo délirante, "Santa" Klaus Schwab, président du WEF, vous souhaite beaucoup de choses à travers son répertoire (fictif) de chansons de Noël. Il reçoit à la fin quelques réponses; un clin d'œil à l'actualité récente connue par les réseaux sociaux (et non par TVA au Québec évidemment).

L'album (fictif) VAXMASS HITS '23, est "produit" par les tout autant fictifs "World Enslavement Forum" et le TIME LIES.

World Economic Forum Chairman wishes us all a Very Merry Christmas and an enslaving New Year. https://twitter.com/JimFergusonUK/status/1735669272959914247 

World Economic Forum Chairman wishes us all a Very Merry Christmas and an enslaving New Year. https://twitter.com/JimFergusonUK/status/1735669272959914247 

Ceci dit, dans le monde réel, la réponse ne peut être uniquement humaine (des super héros), car la terre entière est corrompue... J'espère que je ne vous l'apprends pas. En ce moment même, les lois de ce que nous appelons les pays démocratiques sont en train d'être changées pour nous ramener dans un état de servitude postmoderne; un néo Dark Age (nouvel âge des ténèbres), contrôlé par les technologies et l'intelligence artificielle IA (AI en anglais).

Je conserve ci-dessous le lien de la vidéo bloquée (refus de partage du post X), juste pour que vous constatiez que vous vivez maintenant dans un monde dystopique où même la satire (humour critique de la société) est maintenant interdite.

World Economic Forum Chairman wishes us all a Very Merry Christmas and an enslaving New Year. #KlausSchwab #WEF #WEF2030Agenda #DepopulationAgenda #MerryChristmas2023 pic.twitter.com/DFy2BT57vn

— Jim Ferguson (@JimFergusonUK) December 15, 2023



mardi 24 octobre 2023

Le péché n'est plus; Merci les psy's : )

Préambule

Cet article a été publié intégralement sur mon blogue chrétien en 2005. Les statistiques peuvent avoir changé (population du Québec, etc. et on lisait encore souvent les journaux sous forme papier). Je le republie ici pour mémoire et réflexion. 


L'article allait comme suit, dans ma section Société; DÉBUT DE LA CITATION :

«Le péché n'est plus; Merci les psy's : )

(NOTE AU LECTEUR : [Ce site] n'est pas contre l'utilité de certaines thérapies et de l'intervention de professionnels de la santé dans la sphère des émotions et du mental. Nous avons même référencé un site traitant de ce thème dans nos liens. Cependant, à partir du moment où un intervenant social ou un thérapeute annonce que le mal n'existe pas et que le sentiment de culpabilité est toujours mauvais (ex. donc pour le pédophile, le violeur, le voleur, l'homme qui bat sa femme, le fraudeur, l'exploiteur des travailleurs, la personne qui nie ses responsabilités, etc...) nous ne pouvons être d'accord avec eux. À ce moment, ils viennent de quitter leur science et ne font plus autorité.

Un matin je me suis levé de mon sommeil... J'appris que le monde avait changé durant la Nuit.

Un matin je me suis levé de mon sommeil... J'appris que le monde avait changé durant la Nuit. J'ai ouvert la radio et j'ai appris par un psy, qu'il n'y avait plus de mal, de péché. Nous étions, disait-il, collectivement libérés de l'ignorance de notre passé, du faux concept du péché.

Je me suis empressé d'ouvrir le journal avec mon café matinal pour lire un autre annonceur de cette «bonne nouvelle». Merveilleux! me dis-je. Le monde est enfin libéré.

J'ouvris mon dictionnaire et les mots "péché" et "mal" avaient étés lessivés de leur sens historique.

Par un magazine de science, même esprit : ceux qui croient en Dieu et au mal sont des névrosés, enseignait-on. Tiens, ça me rappelle l'Allemagne de la fin du 19e siècle et début du 20e..., dans son ère post-chrétienne bien à elle.

Puis je suis ressorti dehors, respirer ce monde renouvelé. Au pieds de notre escalier, deux jeunes naufragés en vélo; frère et sœur d'environ 6 et 8 ans. Deux enfants au regard éteint et triste m'ont annoncé à moi, parfaitement inconnu pour eux, que

samedi 30 septembre 2023

Fiction ou fiXion ? Crise économique et crise morale

Si l'on détourne une rivière, continue-t-elle de couler dans son ancien lit, 100 km plus bas ? L'eau cesse-t-elle d'y arriver immédiatement ?

Ces derniers temps en Amérique du Nord, et je peux parler avec connaissance et observation pour le Québec, plusieurs personnes ou entreprises ont ressenti durement la vague annonciatrice d'une crise dont l'évolution a été perceptible dès 2020, durant des confinements et couvre-feux douteux. En 2023 et d'ici 2030, puisque l'on veut vous surtaxer, on a tenté de vous rassurer prétendant que la classe moyenne est riche. Les fabricants d'idéologies ont utilisé des chiffres tronqués sur l'inflation des produits essentiels. Par exemple, on évitait de parler d'inflation annuelle. Étalée mensuellement, la cuillère du sirop amère marxiste est plus facile à avaler.

Les illusionnistes ou mentalistes de l'Économie, ont convenu que la prospérité était mauvaise, quand elle n'était pas pour eux...



  • Les illusionnistes ou mentalistes socioéconomiques, ont convenu que la prospérité était mauvaise, quand elle n'était pas pour ceux qui se croient les rois du monde et leurs cours. Ils ont véhiculé que l'inflation résultait uniquement d'une surconsommation. 
  • Même chose pour un haut niveau d'instruction pour les classes moyennes. La crise débutée en 2020 a attaqué de front, la facilité d'accès à l'instruction. 
  • Pour ce qui concerne l'économie : plusieurs citoyens ont réduit leurs dépenses d'achats, tout en payant plus cher la même quantité de biens et services essentiels (hébergement, vêtements, nourriture, énergie, transport, fournisseurs, soins, etc.). La hausse prévisible résultant de l'augmentation des taux d'intérêts a été ensuite calculée comme une dépense sans frein. Vous comprenez le truc? Je vous charge plus cher et vous accuse de dépenser davantage en pleine inflation. C'est machiavélique. Ces affirmations biaisées permettent aux banques centrales (ex. Banque centrale du Canada) des hausses du taux d'intérêts de base, de sorte que les banques ont dû suivre et hausser leurs taux hypothécaires, et autres prêts aux personnes et entreprises. Ceci équivaut à un embargo financier sur les familles et PME (petites et moyennes entreprises), particulièrement au Québec,  province déjà surtaxée en Amérique du Nord. De telles hausses dites pour «ralentir l'inflation», font en réalité que les banques renflouent

samedi 12 août 2023

La fabrication de Kim Kardashian et sa signification

En résumé, la révélation sur ce qui a propulsé Kim Kardashian au sommet de la gloire temporaire circule depuis quelques années et a refait surface en 2022. Le Québec francophone, contrairement aux Européens, a été anormalement silencieux sur l'affaire, alors qu'il ne l'est pas sur les histoires entourant Kanye West, ex-mari de Kim et père des enfants nés de leur union. De quelle affaire s'agit-il? Mais surtout, pourquoi est-ce important?


(dernière modification 29 août 2023)

L'influenceuse Candace Owens en a parlé en 2022 et son intervention (vidéo ci-dessous) a inspiré la présente diffusion, accompagnée d'une transcription en français d'un extrait et de mon éditorial.

De quelle affaire s'agit-il?

  • Kris Jenner, la mère de Kim (Kimberley) Kardashian, aurait avec l'intention que sa fille devienne célèbre en 2007, signé un contrat avec l'ex petit copain de celle-ci; le chanteur et acteur Ray J.  À cette époque, Kim était inconnue et sa mère voulait profiter de la notoriété de Ray et d'un scandale planifié. Ray avant proposé de faire comme Paris Hilton. Mais après la signature, il a perdu le contrôle sur le déroulement des événements et sur son image personnelle, devenant le suspect no 1 de la fuite.
  • L'entente intervenue visait à encadrer, par un document signé entre les parties, la fausse fuite de sextapes de relations sexuelles remontant à 2002, entre Kim et Jay, et à créer une nouvelle choc. 
  • La nouvelle et les sorties publiques entourant la fuite d'une des sextapes était une affaire montée de toute pièce, selon les déclarations récentes de Ray J. en 2022 et de Yan Halperin dans un livre sur la famille Kardashian (Kardashian Dynasty), dès 2016. Pour conclure la manœuvre, la mère avait, selon Ray J., choisi la «meilleure», parmi trois versions, à diffuser; celle qu'elle disait mettre le mieux en valeur le corps de sa fille. 
  • Après que la chose soit sortie publiquement, Kim ou ses conseillers ont permis la multiplication des interventions publiques, où la très jolie Kim se présentait en victime éplorée dans les médias et sur les réseaux sociaux. Elle a ému une génération en Amérique et ses larmes se sont, comme par magie, changé en or (disons en dollars). En 2007, elle  devenaient ainsi une célébrité, grâce à (selon Ray J.) la fausse fuite d'une des sextape, quelques années après leur enregistrement en 2002, lors d'un voyage au Mexique.
  • Cette médiatisation lui a, même au-delà de toute prévision de la mère, donné une incroyable visibilité, lui fournissant  dans la poussée, une occasion rêvée pour exposer ses attributs avec le lancement de son émission de télé-réalité la même année, « L’incroyable famille Kardashian ». Devant le succès, elle pouvait devenir entrepreneure et lancer sa propre marque de vêtements, de parfums et de cosmétiques. De sans nom, Kim Kardashian devenait à la fois le produit, le nom du produit et les dérivés.

Contrat entre l'ex copain, le chanteur et acteur Ray J., et la mère de Kim Kardashian, Kristen Jenner (née Houghton), en vue de la fuite planifiée de sextapes

Dans une sortie émotive sur Instagram, Ray J. a affirmé publiquement l’existence du contrat signé. Il était outré que la mère de Kim soit allée jusqu'à passer ce qu'il décrit comme un faux détecteur de mensonge dans un show de TV. 


Selon sa version, les mères des 2 côtés s'étaient parlé avant la fuite organisée de sextape(s) et elles étaient d'accord, de même que Kim Kardashian et lui-même. Le but de cette histoire fabriquée consistait à faire de l'argent pour les parties prenantes et à donner beaucoup de visibilité à Kim en la plaçant à l'avant-plan dans l'actualité artistique. 


L'éditorial vidéo de Candace Owens

Candace Owens, une influenceuse américaine bien connue de race Noire, était jeune alors (une décennie plus tôt). Elle se souvient de cette saga et trouvait injuste qu'une telle chose arrive à Kim. Elle comprend maintenant une réalité toute différente. Elle voit maintenant l'arrière scène et le script. Elle l'a expliqué dans la diffusion jointe ici, laquelle a inspiré cet article d'opinion.

Dans sa diffusion "The Kim Kardashian Story Keeps Getting Darker" en 2022, Candace Owens est en feu lorsqu'elle explique le tout pour les nuls en matière du monde du showbiz.

Pourquoi est-ce important de parler d'une affaire aussi superficielle qu'une entente entre des parties consentantes? Ma réponse sous la vidéo

Candace Owens Podcast - The Kim Kardashian Story Keeps Getting Darker

   


Pourquoi exposer ce qui peut, avec un regard superficiel,  avoir l'apparence d'un potin de stars entourant la famille Kardashian?

Parce que c'est justement là, la tromperie, le mauvais raisonnement. Tout comme une bulle en bourse, Hollywood et le showbiz sont sur-représentés en tant qu'influence réelle et directe sur la société. Il faut

dimanche 16 juillet 2023

Devoir citoyen : Voir le film The Sound of Freedom

Il ne reste que peu de temps pour aller voir la version sous-titrée en français du film Sound of Freedom au Québec (affiché comme Son de Liberté pour la version sous-titrée en français). 

(dernière modification : 19 juillet 2023)

Je suis allé le voir le 15 juillet, dans un cinéma Guzzo (Méga-Plex) du Québec. Monsieur Vincenzo  Guzzo s'est souvent tenu debout pour la liberté d'opinion et d'expression face à la pression médiatique. Radio-Canada (1) nous dit que selon M. Guzzo, il n'y a pas eu censure pour The Sound of Freedom, mais notre situation de langue primaire au Québec (2), et une décision économique (rentabilité d'un éventuelle doublage - traduction) du côté des distributeurs. C'est un point de vue d'homme d'affaires. 

Car en contexte, l'intense intimidation par les médias, pour discréditer le film et ses supporteurs (diffamation concernant leur intégrité intellectuelle), est devenue une tentative de censure en soi; avec intention réelle d'interdire un drame biographique sur un sujet. Le tout se passe, encore une fois avec une particulière hargne, dans le seul État francophone en Amérique du Nord; comme dans le cas du film Unplanned en 2019 qui étaient projeté, disait-on, dans «des salles obscures du pays». Les limites imposées par la problématique sur la langue primaire nous pénalisent grandement pour l'accès à du contenu étranger. La théorie de la «menace à la démocratie» que représenterait le film est une farce (une autre conspiration promue par les anti conspirateurs en chef); entre autre soutenue par Hollywood qui perd des revenus avec une nouvelle génération de films qui lui échappent (3). Le plus étrange est que quand vous ne voulez pas un type de produit contenu, vous ne devriez pas vous offusquer qu'il trouve un autre accès au public. Il y a donc plus en jeu. 

Illustration : si un réseau de TV disait, par exemple, que les séries de chasse et de pêche ne l'intéressent pas, ne trouveriez vous pas étrange que par la suite, il vous diffame, en raison de votre succès auprès du public, via votre canal parallèle au sien? 

C'est pourtant le même genre de chose qui se passe avec le cinéma en lien avec certains sujets sociétaux. 



Un film captivant, touchant, accessible, sans excès

Bon, mon observation : le film, présenté sous la forme d'un drame vécu, est livré de façon sobre, sans excès, ni effets artificiels. sinon ce qui est souvent utilisé pour adapter et résumer des faits vécus, au grand écran. Les scènes plus difficiles sont sous-entendues; par un plan rapproché sur un visage ou un regard devant la lumière d'un écran, une larme qui coule sur la joue d'un enquêteur, les rideaux d'une chambre d'hôtel qui se ferment quand un agresseur a payé pour les services sexuels d'une fillette, etc. Il serait donc tout à fait possible de le voir à l'âge de 8 ou 10 ans, accompagné d'un parent. L'information à l'écran dans un Mega-Plex informe que le film est «en attente de classement». C'est normal, considérant que les diffusions et la prévente de billets en ligne ont été dévoilées à la dernière minute (mal indexés par les moteurs de recherche ou même la recherche sur certaines pages web des entreprises, comme cineplex, le 14 juillet).


Qu'est-ce que le film Sound of Freedom ? («What is Sound of Freedom?»)

Synopsis d'Angel Studios

Traduction par DEEPL du synopsis trouvé sur le site de sociofinancement du film par Angel Studios, un organisme de plus en plus connu :

«Sound of Freedom, basé sur une incroyable histoire vraie, met en lumière les endroits les plus sombres. Après avoir sauvé un jeune garçon d'impitoyables trafiquants d'enfants, un agent fédéral apprend que la sœur du garçon est toujours captive et décide de s'embarquer dans une dangereuse mission pour la sauver. Alors que le temps presse, il quitte son travail et s'enfonce dans la jungle colombienne, mettant sa vie en jeu pour la libérer d'un sort pire que la mort.»

Traduction du synopsis du Cinoche.com

«L'ancien agent du gouvernement américain Tim Ballard a décidé de quitter son poste afin de concentrer toutes ses forces et son expertise à sauver des enfants des griffes de dangereux trafiquants sexuels aux quatre coins du globe. Après que Tim eut sauvé la vie d'un jeune garçon, il se lance à la recherche de la sœur de ce dernier, toujours tenue captive dans un lieu malfamé». 

Le 4 juillet, Fête de l'Indépendance aux États-Unis

Le film est enfin sorti aux États-Unis, le 4 juillet 2023, après 5 années d'entraves et obstacles. Le projet appartenait à Fox, acheté par Disney, qui a refusé de le produire, jusqu'à son rachat des droits par Angel. Après des délais et grâce à l'acquisition des droits de distribution mondiale du film par Angel Studios, le film terminé depuis plusieurs mois est enfin venu au jour, à cette date symbolique de la fête nationale des États-Unis. Angel Studios qui a accepté de faire la mise en marché, est un récent joueur, connu pour ses productions de séries et films en mode sociofinancement, dont la célèbre série spirituelle «The Chosen». Il était en effet devenu impossible, de produire des films et séries semblables dans le marché et financement habituel d'Hollywood. Mel Gibson l'avait aussi constaté avec sa version cinématographique de La Passion du Christ, qu'il avait dû financer à même sa fortune personnelle pour accéder au marché. 


Sound of Freedom est un récit d' enquêtes clandestines, initiées par Tim Ballard, ex-agent fédéral du Department of Homeland Security (4) dont Jim Caviezel joue le rôle principal. 

L'acteur principal du film, Jim Caviezel. 



Tim Ballard (Jim Caviezel) doit quitter ses fonctions quelques mois avant de pouvoir toucher sa pleine retraite. C'est le seul moyen d'agir rapidement pour pousser plus loin une enquête en vue du sauvetage d'enfants, avant que certains d'entre eux quittent les Amériques. L'ultime but : délivrer une fillette disparue, en route pour être vendue avec plusieurs autres enfants, sur le marché international de la traite humaine. Le petit frère de celle-ci, qui vient d'être libéré via une opération officielle, a imploré Timothy (Timoteo) de libérer sa sœur. Mais pour la bureaucratie américaine, les livres sont maintenant fermés.

Et s'il s'agissait de votre fille?


L'ex agent d'infiltration Tim Ballard doit se recréer un nouveau réseau de personnes clés, s'il veut au moins espérer réussir une telle mission d'enquête de "black operation", qui le mènera dans une zone où ni l'armée, ni la police ne vont.


Haine et diffamation contre les défenseurs du film

L'argument haineux et diffamatoire des adversaires enragés contre le film et ses supporteurs, devant la forte percée du film en Amérique du Nord (no 1 aux États-Unis 2 fois en 7 jours ) est que cela ferait partie des théories du complot ou des sujets aimés des «complotistes». Pourtant, vous l'avez noté, les supposées théories du complot se sont avérées de plus en plus souvent validées. Quel est le truc ? Simple, il faut s'informer en suivant les meilleurs spécialistes sur le terrain, que ce soit en santé, alimentation, enquêtes criminelles, enquêtes journalistiques (ex. Karl Zéro en France), stratégie et fabrication d'images politiques, économie et nouvelle économie, énergie, climat et environnement, etc. 

Au Québec de même, comme dans l'enquête vécue et adaptée au cinéma sous le titre The Sound of Freedom, nous observons un lourd couvercle de plomb sur la question de l'innommable traite humaine contemporaine des enfants et adolescents. Par exemple, le scandale de Rotherham en Grande-Bretagne, révélé au grand jour à l'été 2014, après plusieurs années de trafic humain et au moins 1400 jeunes

samedi 17 juin 2023

" What Is A Woman ? " - Qu'est-ce qu'une femme ? VOIR le documentaire banni (sous-titré en français)

Matt Walsh, chroniqueur vedette du Daily Wire, tient la vedette dans ce documentaire banni par plusieurs plateformes, «What Is A Woman ? »

Un document cinématographique de réflexion sociale qui s'impose, alors que les enfants sont pris d'assaut par des idéologies des générations qui succèdent au rejet des influences chrétiennes de nos sociétés et qui vont jusqu'à mutiler des enfants ou les droguer pour les influencer et utiliser politiquement.

Heureusement, des combattants de l'information ont fait le nécessaire pour le sous-titrer en français.

VOIR LIEN CI-DESSOUS.

N'oubliez pas de supporter Matt Walsh (et The Daily Wire pour la version originale) et http://Luxmedia.info pour la version sous-titrée en français.

What Is A Woman ? avec sous-titres en français (Qu'est-ce qu'une femme ?)

https://luxmedia.info/emissions/qu-est-ce-qu-une-femme-version-francaise-de-what-is-a-woman-de-matt-walsh

AVERTISSEMENT : Il se peut que votre antivirus ou votre navigateur vous conseillent de ne pas aller sur la page de Luxmedia.info. Vous êtes seul responsable de votre décision et de ses conséquences imaginaires ou réelles. Mais dîtes-vous ceci : Que feriez-vous si un gouvernement autoritaire affichait aux portes des lieux publics, « Opinions interdites » ? Vous devriez déjà avoir constaté que se met en place un "New Normal", dans la guerre de l'information pour la lutte de ce que seront les prochaines années. En attendant la censure totale via l'IA au service de certaines élites de l'ombre (débutée mais limitée par les législations). En attendant, il y a déjà l'arme de manipulation psychologique qui est la peur. Soyez un homme ou une femme forte.

https://luxmedia.info/emissions/qu-est-ce-qu-une-femme-version-francaise-de-what-is-a-woman-de-matt-walsh