samedi 11 janvier 2020

Michel Onfray sur l'icône Greta Thunberg « Nous allons vers un homme dénaturé, déculturé »

Greta et le climat - Nos médias n'ont pas questionné ces icônes idéologiques inattaquables par la critique. Le philosophe Michel Onfray l'a fait en 2019 avec Greta Thunberg et le non-débat sur le climat.


 

lundi 6 janvier 2020

Revue sociopolitique 2019 en 1 minute

Revue sociopolitique 2019 - Québec, Canada, États-Unis, Europe, Monde


Et 2Q2Q  (2020) sera…  ?


Pensée : La non-information est une décision partisane, idéologiquement orientée.

vendredi 3 janvier 2020

Revue d'actualités YaPasDePRESSE de Juillet-Août-Septembre 2019

Avant de mordre dans l'année 2020 et son lot de défis, je vous propose en cette troisième partie sur quatre fin d'année 2019, les sujets en quelques lignes que j'ai abordés durant cette année. Il ne s'agit pas d'une revue de l'actualité conventionnelle, mais d'une revue de mes angles de sujets d'actualité ou des angles qui n'ont pas fait l'actualité.

(Troisième publication sur quatre faisant un survol de mon blogue en 2019)


Pour un contenu plus étendus sur divers sujets qui n'ont pas fait l'objet d'un article complet : Visitez Gilles_B @YaPasDePRESSE


JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2019


8 JUL 2019 : Le film Unplanned est censuré au Canada sera finalement diffusé dans quelques salles de la chaîne CINEPLEX, mais en anglais seulement

En juillet 2019, le Premier ministre du Canada et les médias ne veulent pas que le film UNPLANNED soit diffusé dans les salles canadiennes. Ce film raconte l'histoire vécue par une directrice d'une clinique d'avortement qui, après avoir assisté à un avortement, décide de démissionner de son poste. Le but est d'expliquer les dessous de ce qui est devenu une véritable industrie.

Mais une partie de l'élite, particulièrement au Québec, s'oppose à ce que les femmes sachent réellement en quoi consiste un avortement. Dans toute cette saga surréaliste, à l'opposé extrême des principes démocratiques, les propriétaires de la bannière CINEPLEX sont contraintes à se justifier dans un communiqué lorsqu'ils fléchissent sous le lot de pétitions en faveur de la diffusion du film Unplanned. Ils diffuseront le film dans quelques unes de leur salles seulement, et uniquement en anglais. Encore une fois, le Québec restera coupé du monde par son isolement linguistique, prisonnier de l'idéologie journalistique déguisée en vertu pour l'occasion. En réalité, l'effet résulte en ce que le public ne sera plus informé sur la nature d'un avortement et sur ce qu'il est devenu après les premières promesses des décennies précédentes.

Ce qui est particulier ici, c'est que le film vise uniquement à expliquer la réalité d'un avortement aux États-Unis, à travers une expérience biographique d'une ex-directrice de clinique.



9 JUL 2019 : Le #BREXIT est à la une, mais les géants du web censurent les posts qui lui sont favorables

Le Brexit est un enjeu et une nouvelle majeure cette deuxième semaine de juillet 2019. On prépare les négos commerciales G-B - U.S.A. Mais un réseau social majeur parmi d'autres (Tw.) ne permet pas de proposer le principal hashtag du Brexit.

Québec, à 9h30 heure avancée de l'est le 9 juillet 2019, le #Brexit ne fait pas partie des suggestions pour le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne) MÊME LORSQUE L'ON SAISIT LE HASHTAG AU COMPLET


Québec, un peu avant 15h30 heure de l'est (Québec), en après-midi le 9 juillet 2019. Le hashtag le plus répandu pour le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne) est de retour sur Tw., alors qu'il n'y était pas le matin. Maintenant, de façon normale, il est suggéré avec la saisie des 3 premières lettres #Bre, le nombre de caractères pour qu'il apparaisse en première position. durant le même test avec les 2 premières lettres #Br, il apparaît tout de même en 2e position. 



9 JUL 2019 : La suite du débat entourant la projection en salles du film UNPLANNED

Mardi 9 juillet 2019 : 

Le débat entourant UNPLANNED révèle une facette troublante du Québec (article 1 sur 2)



Les adultes Canadiens ne sont pas considérés assez matures par les élites et par les médias pour se faire expliquer la réalité d'un avortement. C'est la panique médiatique !

La saga entourant la diffusion d'un film sur la façon de présenter l'avortement avec sa réalité génère des menaces de mort pour des propriétaires de salles comme Vincent Guzzo. Les informations devront-elles repasser par les salles de cinéma comme au début de la Deuxième Guerre mondiale pour atteindre la population en contournant les géants du web?

Ceci oblige les partisans du droit de s'exprimer et d'être informés; c'est à dire, tous les Québécois, à réfléchir sur l'actualité et l'avenir de l'information. Toute démocratie véritable repose sur un accès réel à l'information pour l'électeur. Au Canada, en 2019, il est presque devenu illégal de parler de l'avortement de manière scientifique et biographique. L'avortement est encore présenté comme du même niveau que le retrait d'un kyste bénin, en 2019!



Liberté d'expression (savoir) et d'opinion ne tiennent qu'à un fil au Québec et au Canada. Ici, les salles projetant Unplanned deviennent, sous la plume de l'auteur de l'article, des «salles obscures du pays» (Ce titrage est paru dans le Journal de Montréal, 9 juillet 2019).


3 SEP 2019 : Le débat entourant le film UNPLANNED révèle à quel point il est difficile d'obtenir des informations sur la réalité scientifique de l'avortement.

mardi 3 sept 2019 : 

Le débat entourant UNPLANNED révèle une facette troublante... (article 2 sur 2)



Dans les années 1980, la connaissance plus approfondie de la santé fœtale annonçait une ère où le fœtus allait devenir un patient. La réalité est que le plus souvent, il devient une cible.

La controverse créée de toutes pièces pour le film UNPLANNED révèle une facette troublante... Si l'on aimait vraiment les femmes, on voudrait que l'information sur les techniques d'avortement et la nature véritable du fœtus soient mieux connues publiques, et pas uniquement données en privé, par une représentante de l'entreprise qui pratique l'avortement.

Derrière le blocus médiatique, une pseudo-élite se donne un rôle de magistère de la pensée qu'elle n'a pas selon la Constitution du pays et par moment, avec des méthodes proches du monde criminalisé (menaces de morts aux propriétaires de salles de cinéma). Une industrie puissante ne veut pas que vous sachiez ce qui se passe vraiment et ce qui n'est pas dit à la «cliente», lors d'un avortement en clinique privée. Elle veut que vous croyiez que l'enfant à naître, à 10 ou 12 semaines de développement intra-utérin, serait comme un simple kyste ou comme une masse cancéreuse.






Beaucoup de questions et très peu de réponses, la censure web aidant

  • Quel est le coût réel d'un avortement subventionné dans tous les cas au Québec? Aux États-Unis, vers 1983, le coût d'un avortement était en moyenne de 300$ à 400 dollars, selon un ancien documentaire d'opinion du Dr Bernard N. Nathanson (en argent de 1983, non actualisé). On tente de nous faire croire que le coût d'un avortement au Québec, 26 ans plus tard, serait  le même que celui d'un examen chez son dentiste, alors que pour l'avortement, il y a un ou des examens pré-avortement, l'intervention, un ou des examens post-avortement et de la médication. C'est le temps de se réveiller.
  • Pourquoi, par exemple, comme le dit Abby Johnson, l'ancienne directrice d'une clinique de la chaîne P______ P__________, dont le vécu est raconté dans le film UNPLANNED, les images du bébé obtenues par échographie dans ces cliniques d'avortement ne sont-elles pas montrées aux clientes qui viennent en évaluation pour un avortement?

On constate maintenant plusieurs tabous au Québec, en lien avec les sexes, dont il n'est pas permis de débattre librement

VOIR  mon article complet



7 SEP 2019 : Le président Donald Trump annule des pourparlers de paix avec les Talibans quand il apprend qu'ils ont fait une attaque meutrière à quelques heures de la rencontre

Samedi 7 septembre 2019 : 

Donald Trump annule des pourparlers de paix avec les talibans après un acte meurtrier sournois



Un attentat fait 12 morts innocentes dont 1 soldat, ce qui provoque l'annulation sur le champ des négociations, à quelques heures d'avis. Cette annulation du président est considérée au Québec comme un échec par nos médias, alors que l'on peut la voir au contraire comme le fait de se respecter soi-même comme nation.

Cette attaque avait pour but confirmé, de lier les mains des États-Unis dans les négociations qui devaient se tenir en secret à Camp David, aux États-Unis. Mais Donald Trump ne l'a pas accepté. Comme le président des États-Unis l'écrit, sur Twitter : 


«....ils n'ont fait qu'empirer les choses ! S'ils ne peuvent pas accepter un cessez-le-feu pendant ces pourparlers de paix très importants, et s'ils vont même jusqu'à tuer  12 personnes innocentes, ils n'ont probablement pas le pouvoir de négocier un accord significatif de toute façon....» (3e partie du tweet du compte Twitter @realDonaldTrump du 7 septembre 2019)


3 Tweets formant 1 message posté en début de soirée le 7 septembre 2019 (capture-écran par Gilles B., environ 1 heure après la publication. 



15 SEP 2019 : Un alliance issue de la communauté Noire républicaine annonce la reprise en main du conservatisme Afro-Américain en pleine guerre de l'information, 1 an avant l'année électorale 2020 aux États-Unis

Dimanche 15 septembre 2019 : 

Une nouvelle alliance Républicaine Noire naît en pleine guerre de l'information



L'alliance The Legacy Republican Alliance (LRA) est un organisme sans but lucratif visant à informer et former politiquement les Noirs américains. Le 4 septembre 2019, l'organisation Legacy Republican Alliance (LRA) a commencé à publier sur son compte Twitter @LegacyReps:

Ont-ils cependant bien pris la mesure de ce dans quoi ils s'engagent, si leur influence menace le vote Démocrate ?

Pour une idée de la guerre des communications qui se livre contre Trump sur la thématique raciale aux États-Unis


Vous vous souvenez par exemple du scandale des pieds de la conseillère de Trump sur un sofa du Bureau ovale en début de mandat de Donald Trump? Voici la photo d'un «scandale» créé de toute pièce par les médias:




On voulait faire passer l'installation de l'administration Trump pour une occupation grossière; une erreur historique. Voici le contexte de la photo, dont les médias de gauche cachaient en réalité ceci : La photo devait montrer l'appui des leaders de Collèges et Universités Historiquement Noirs (leaders from Historically Black Colleges and Universities), mais les médias ne l'entendaient pas ainsi. 





Commencez-vous à comprendre un petit peu ce qui se passe avec l'agenda des médias aux États-Unis?



26 SEP 2019 : Alors que Greta Thunberg est présenté comme une jeune génie sociopolitique scientifique, une conférence de presse tout à fait amicale fait ressortir que sans texte, elle ne comprend pas les enjeux dont elle a été faite l'avatar auprès des jeunes des démocraties occidentales et d'une presse internationale auto-aveuglée par son agenda


Jeudi 26 septembre 2019 : 

Greta Thunberg quand elle n'a pas de script



Alors que Greta Thunberg est dévoilée au monde comme une jeune génie sociopolitique et scientifique dont les dirigeants des nations du monde doivent suivre les directives, une rencontre de presse, tout à fait conviviale, fait ressortir que sans script, la jeune actrice ne comprend pas les enjeux dont elle a été faite l'avatar auprès des foules de jeunes des démocraties occidentales et auprès d'une presse journalistique internationale auto-aveuglée par son agenda, ou devrions-nous dire, par l'agenda de ses employeurs.





jeudi 2 janvier 2020 : Revue d'actualités YaPasDePRESSE Octobre-Novembre-décembre 2019




Pour parcourir l'historique des publications, 

  • Rendez-vous dans la marge située à droite sur le site YaPasDePRESSE et naviguez dans le menu de la section «Archives chronologiques» (par année, mois et dates). 
  • OU recherchez un sujet depuis la section «Rechercher sur Y a Pas De PRESSE»


Pour un contenu plus étendus sur divers sujets qui n'ont pas fait l'objet d'un article complet : Visitez et suivez le compte Twitter Gilles_B @YaPasDePRESSE

___________________

YaPasDePRESSE (il n'y a pas de PRESSE-média neutre et on n'est pas pressés d'agir sans réfléchir) est un blogue qui ne traite pas de toute l'actualité mais de sujets choisis. J'y propose mes dossiers, courts essais, articles, réflexions, opinions et parfois, des reprises de nouvelles ignorées par la junte journalistique du Québec. Comme une autre activité à temps plein et que cette activité ne me génère aucun revenu, j'ai fait le choix de me concentrer sur des sujets choisis selon un angle que je désire faire ressortir.

jeudi 2 janvier 2020

Revue d'actualités YaPasDePRESSE Octobre-Novembre-décembre 2019

Voilà ce qui conclut ma revue de l'année 2019, avant de mordre dans l'année 2020 et son lot de défis, je vous propose en cette quatrième partie sur quatre de fin d'année 2019, les sujets en quelques lignes que j'ai abordés durant cette année. Il ne s'agit pas d'une revue de l'actualité conventionnelle, mais d'une revue de mes angles de sujets d'actualité ou des angles qui n'ont pas fait l'actualité et que les Fact Checkers ont évité de traiter.

(Quatrième publication sur quatre faisant un survol de mon blogue en 2019)


Pour un contenu plus étendus sur divers sujets qui n'ont pas fait l'objet d'un article complet : Visitez Gilles_B @YaPasDePRESSE



OCTOBRE-NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2019


19 OCT. 2019 : Selon les médias, le chef du Parti Conservateur du Canada a eu recours à une firme pour démolir la réputation du Parti Populaire de Maxime Bernier et des ses supporters

Samedi 19 octobre 2019 : 

Le Parti Conservateur a embauché une firme pour salir Maxime Bernier et le Parti Populaire


La solution finale : Les dépeindre comme racistes, même si cela devait consister en de la diffamation... Le fait qu'Andrew Scheer n'ait pas pu nier les affirmations en conférence de presse amène à consclure qu'il croyait que les médias avaient de la preuve. Si c'est faux, alors il ne pense pas assez vite pour être Premier ministre, à moins d'être un avatar, comme au Parti Libéral. Mais ce n'est pas ce dont le PCC a besoin.
Andrew Scheer, chef du parti Conservateur du Canada, a refusé de confirmer ou d'infirmer l'embauche d'une firme pour démolir le Parti populaire du Canada et atteindre à la réputation de ses membres (capture écran depuis CTV News, 19 octobre 2019).


Traduction d'un extrait de CTV Politics dans l'affaire de l'embauche de la firme Daisy Group pour atteindre à la réputation de Maxime Bernier, chef du Parti Populaire, ainsi que de ses supporters.



«Le Globe And Mail a rapporté que le stratégiste Warren Kinsella et sa firme Daisy Group étaient embauchées pour [un mandat de type] "seek and destroy" [chercher et détruire] le parti de Maxime Bernier et pour décrire ses supporters comme racistes. Une source ayant une connaissance directe du projet a déclaré que le client était les Conservateurs, a rapporté le Globe.» (CTV, samedi 19 octobre 2019)
CTV News Politics et CBC/Radio-Canada informent que The Globe and Mail a rapporté que le stratège Warren Kinsella et sa firme Daisy Group ont été embauchés pour «chercher et détruire» [seek and destroy] le parti de Bernier et présenter ses partisans comme racistes. Selon une source qui connaissait directement le projet, le client était les conservateurs, selon le Globe. https://election.ctvnews.ca/scheer-won-t-say-if-conservatives-hired-consultant-to-destroy-people-s-party-1.4646062

POUR SE RÉFORMER ET NE PLUS JAMAIS RETOMBER DANS DES PRATIQUES DIGNES DU PARTI LIBÉRAL, le Parti Conservateur mériterait alors, d'aller immédiatement au banc des pénalités (dans l'opposition face à un gouvernement minoritaire) et d'être purgé de tous les leaders qui l'auraient récemment dénaturé. Il suffit que les membres cessent de donner au parti. Car il ne leur sert à rien de soutenir un parti qui s'inspire du Parti Libéral en tout, sauf en économie.

En fait, toute véritable démocratie, pour réellement fonctionner, est fondée sur une société de droit pour son maintien. Les politiques doivent eux-mêmes être soumis aux lois et constitutions. Mais quand un futur législateur viole les droits fondamentaux en construisant ou approuvant la fabrication de preuves et faux témoignages, il démontre qu'il n'est pas digne de diriger notre démocratie. Si Andrew Scheer a vraiment fait cela, il faut, pour éviter que le parti persiste dans de telles manœuvres indignes des Conservateurs, qu'il soit discipliné et purgé immédiatement de ses indésirables. Ceci concerne, je le souligne, un PCC qui aurait véritablement fait ces choses (en plus d'avoir permis à un lobby de l'infiltrer pour gagner sa dernière course à la chefferie par une forme d'élection truquée). Si l'on s'en tient aux médias, il l'a fait. Mais si l'on considère les sources et faux témoignages chez nos voisins américains, nous sommes forcés d'admettre que tout s'achète. Cela dit, il faut aller au fond de l'affaire...



27 OCT 2019 : Le chef du plus violent groupe armé du monde est mort dans sa fuite lors d'un raid nocturne

Ce dimanche 27 octobre 2019, en matinée, le président Trump s'est adressé à la nation dans une diffusion spéciale depuis la Maison Blanche: «The United States brought the world's number 1 terrorist leader to justice. Abu Bakr al-Baghdadi is dead. He was the founder and leader of ISIS, the most ruthless and violent terror organisation anywhere in the world». C'est en ces termes que le Président a lancé son adresse à la nation (Service de presse de la Maison Blanche, Abu Bakr al-Baghdadi is dead, vidéo du 27 octobre 2019).


«Les États-Unis ont fait justice contre le leader terroriste mondial numéro un. Abou Bakr al Baghdadi est mort. Il a fondé et dirigé ISIS, l'organisation terroriste la plus impitoyable et la plus violente au monde.» (Service de Presse de la Maison Blanche, dimanche le 27 octobre 2019)



On ne compte aucune perte de vie du côté du personnel d'intervention. Le président a assisté en direct à l'opération nocturne menée dans le nord-ouest de la Syrie, à l'aide des nouvelles technologies.

Donald Trump durant le raid contre la cache du terroriste fondateur et chef d'ISIS, Abu Bakr al-Baghdadi Raid, Service de Presse de la Maison Blanche, oct. 2019

Il mentionne entre autres, le suicide d'al-Baghdadi, après avoir été coincé par les forces US dans au bout d'un tunnel. Revêtu d'une veste explosive, le fondateur d'ISIS a pris avec lui 3 jeunes enfants qu'il a mené en descente vers une mort certaine, dans un tunnel poursuivi par les forces d'intervention spéciales. Il a terminé sa course dans une impasse à la fin d'un tunnel, après avoir sangloté et crié comme un lâche dans sa fuite, a qualifié le Président. Il était totalement paniqué et terrorisé face à l'éventualité d'être pris par les forces spéciales. Deux options sont envisagées en pareille intervention, a précisé le président: la reddition ou la mort. En déclenchant la veste piégée, al-Baghdadi a amené avec lui dans sa mort, les 3 jeunes enfants (qui seraient les siens selon le président). Mais 11 autres enfants ont été sortis indemnes d'une maison.

Le Président a rappelé, que malgré les années qu'il a fallu pour trouver le chef terroriste, incluant avant son arrivée à la fonction présidentielle, cette intervention démontre l'intolérance américaine face au terrorisme et la ferme volonté de faire justice contre tout groupe qui emprunte cette voie. Selon lui, l'issue de l'intervention mettrait fin au Califat (= des états unis islamiques) que visait à implanter al-Baghdadi. Il a décrit l'homme comme étant mort de la même manière qu'il a vécu; dans une fin lâche, vicieuse et violente.



9 JUL 2019 : Où s'arrête l'humour et où commence la harcèlement? Peut-on tout dire contre rénumération au nom de la liberté d'expression et de l'humour?

Dimanche 1er décembre 2019 : 

Jérémy gagne une nouvelle bataille contre l'humoriste trash Mike Ward



Jérémy Gabriel, jeune handicapé québécois, a remporté une nouvelle étape, en Cour d'appel du Québec, dans la cause contre l'humoriste trash, Mike Ward. L'humoriste se dit prêt à aller jusqu'en Cour suprême du Canada. Regarder cette cause comme un problème de censure et de liberté d'expression uniquement est un angle habile, mais biaisé, à mon avis. Où finit l'humour et où commence le harcèlement? La réponse pourrait être beaucoup plus simple qu'on le croit.


Jérémy, plus jeune, alors qu'il était porte-parole pour les hôpitaux pour enfants des Shrinners



Pour Mike Ward, le fait que Jérémy Gabriel (d'âge mineur au moment des faits reprochés à l'humoriste) n'ait pas une capacité naturelle en chanson et convaincu que l'on lui donnait trop de visibilité, justifiait à le ridiculiser dans ses spectacles provocateurs. Il déclare d'ailleurs qu'il ne paiera pas 35,000$ en dédommagement pour «une joke» (Journal de Montréal, 28 nov. 2019). La défense qui semble à court d'argument juridique insiste sur cette approche de 1 seule joke et de la liberté d'expression. Mais le plus récent jugement va à l'encontre d'une perception erronée de la liberté d'expression.


L'humoriste provocateur, Mike Ward, vers 2015



Une joke? Pas tout à fait, car le mépris public s'est étendu sur  en plus de capsules publiées sur le web.


Plus qu' «une» joke !

Le Journal de Montréal nous rappelle que le spectacle mettant en scène le monologue sur le jeune handicapé a perduré durant un grand nombre de spectacles:
«Cette décision de la Cour d’appel est un nouveau revers pour l’humoriste qui s’était moqué de Jérémy Gabriel lors du spectacle Mike Ward s’eXpose, présenté 230 fois entre 2010 et 2013» (Journal de Montréal, 28 nov. 2019). 

La caisse de l'humoriste teinte à mesure que l'argent s'y engouffre. Mais Jérémy ne touche pas 1 dollar, il ne touche que le fond... 


À l'hiver 2012, il pense mettre fin à sa vie. Jérémy souffre avec sa famille. Il ne comprend pas au départ, prétend-il, pourquoi certains jours précis, son compte Facebook se remplit de commentaires haineux, voire des invitations à disparaître. Vérification faite, ces rafales d'insultes correspondraient aux prestations publiques de Ward. 

Une amie de Jérémy Gabriel décide alors de déposer une plainte à la Commission des droits de la personne, selon un extrait Facebook

Peut-on insulter l'honneur d'une personne qui a une certaine influence, sur la base de capacités naturelles limitées?


Que les capacités ou le talents ne soient pas au rendez-vous, cela justifierait-il de le mépriser en public, résultant par ce qui a les allures d'un processus de harcèlement par la ricochet? Un handicapé doit-il prendre son trou? Si c'est le cas, les Jeux Paralympiques sont-ils une grosse farce?

Proposition simple

La taquinerie, l'ironie, et les attitudes semblables, deviennent du harcèlement, quand une personne réelle, nommée (au Canada on parle dans cette cause des droits de la personne), demande clairement à l'autre d'arrêter; qu'elle lui exprime que cela l'affecte personnellement et que l'autre persiste au fil des jours. Dans le cas de Mike Ward, il pourrait y avoir au moins deux facteurs aggravants: 

  • Jérémy est mineur au moment des faits et ne peut pas facilement s'opposer financièrement, ni moralement, à un humoriste millionnaire. Le fait que les parents n'aient pas droit à un dédommagement financier selon le dernier jugement en Cour d'appel, démontre que ce sont les droits de la personne qui sont ici adressés, et non les droits de la famille dans une cause civile, où par exemple, des parents poursuivraient pour des remboursement de frais médicaux. C'est une amie qui a initié la poursuite en faveur de Jérémy, pas les parents pour des dépenses et pertes de revenus pour aidants naturels. Ces derniers et leur fils auraient le droit de le faire.
  • Deuxièmement, la forme de harcèlement ou l'humour provocateur, se fait publiquement, avec insistance, dans le but de toucher des revenus (un monologue spécifique répété et des publications web).

Selon le droit au Canada, chacun a droit à sa réputation. Attaquer vicieusement le nom d'une personne, son identité, c'est du même niveau qu'attaquer une marque de commerce. La personne plus faible ou vulnérable n'a pas moins de droits que la personne intimidante qui a beaucoup de supporteurs, ou qui est beaucoup plus forte en caractère ou psychologiquement.

Ce qui me porte à conclure, contrairement aux radios de Québec, que regarder cela comme un problème de censure et de liberté d'expression uniquement est un angle habile, mais biaisé.




3 SEP 2019 : Le Parti Conservateur du Canada a étiré l'élastique au maximum en prenant ses électeurs habituels pour acquis. Un message clair a été envoyé par les ex-partisans lors des élections de 2019.

Samedi 14 décembre 2019 : 

Post-élections 2019 : Les semences d'un nouveau schisme Conservateur au Canada



Après la démission du chef Conservateur Andrew Scheer au Canada le 12 décembre, les analyses de la défaite des élections 2019 vont bon train. Mais sont-elles un peu trop simplistes?

On a vite, trop vite identifié la position pro-vie de Andrew Scheer comme LA cause de sa défaite. Mais ailleurs dans le monde, la droite remonte, rapprochant la droite sociale économique et la droite économique. La thèse «pro-vie» s'avère une conclusion trop hâtive en réalité poussée par les médias. En fait, des candidats pro-vie, il y en a, avec des turbans, derrière chaque chef de parti qui prend le micro devant les médias.

Devant un chef Libéral qui titubait les yeux embrouillés de sueur et de sang et qui saignait de partout, dans l'arène politique, et à qui il ne manquait qu'un soufflet pour se retrouver fini au plancher, l'adversaire conservateur n'a pas su porter de coups significatifs. Trudeau était absent des premiers débats, tellement ses conseillers avaient peur qu'il se compromette. Quelques semaines après la défaite, M. Scheer a envoyé une lettre de consultation aux membres du parti, pour soit-disant connaître leur opinion sur les causes de la défaite. Sauf que le truc, c'est qu'il manquait une question majeure: celle sur la satisfaction des membres envers le chef. On leur demandait par exemple, si les campagnes dans les circonscriptions avaient été bien menées. Il est donc étonnant que ses plus grands supporters élus à Québec, les députés Gérard Deltell et Pierre Paul-Hus, continuent à se faire ses défenseurs (ICI Québec, 12 décembre 2019).




Le 12 décembre 2019, les députés ayant misé sur le candidat défait et ICI (Radio-Canada) avait déjà la solution pour la victoire conservatrice: «le prochain chef devra être pro-choix...». Désolé, mais ces députés qui ont appuyé Andrew Scheer lors de la course à la chefferie du Parti Conservateur du Canada savaient déjà la position personnelle de Scheer lorsqu'ils ont vomi Maxime Bernier en 2017. Le chef du Parti Populaire du Canada est allé chercher 1/3 de million de votes au Canada, même en disant qu'il fallait protéger les enfants à naître à partir d'un certain nombre de semaines et ce, avec son nouveau parti ayant à peine an d'existence.

Mais des facteurs complexes ont amené la défaite d'Andrew Scheer.


  1. La façon dont il a été nommé en 2018. Non seulement Maxime Bernier, mais également d'autres candidats ont été poussés par l'aile plus opportuniste du parti. L'arrivée massive d'un syndicat agricole en support à Scheer a été un bien mauvais choix pour un parti de centre-droit économique.
  2. Le surpoids médiatiquement décidé de l'enjeu du réchauffement climatique et l'ingérence idéologique étrangère le dernier mois précédant l'élection.
  3. La façon dont Maxime Bernier a été traité, comme un quiconque au sein du parti (1/3 de million d'électeurs ont voté pour Bernier dès la première élection du tout nouveau Parti Populaire).
  4. Le déplacement beaucoup plus à gauche
  5. Le recours à une firme de démarketing pour démolir les réputations non seulement du PCC et de son chef, mais également la réputation des supporters, issus pour plusieurs du Parti Conservateur qui ont été ainsi traités de racistes par le PCC
  6. Les aptitudes personnelles et de jugement du chef


Espérer gagner en se reniant soi-même...


Espérer vaincre comme Conservateurs en allant chercher des électeurs de la gauche, c'est comme Céline Dion qui pense que les jeunes de 16 ou 18 ans vont devenir ses fans parce qu'elle fait quelques chansons dans un style plus jeune... Sérieux..., ce n'est pas digne d'une stratégie d'un parti historique. Pourquoi font-ils cela? Il y a une différence entre évoluer (s'adapter) et se renier comme a commencé de le faire le parti Conservateur du Canada en flirtant avec le syndicalisme corporatif de la gestion de l'offre subventionnée où les agriculteurs sont en réalité surtaxés et pris en otages par les prix des quotas.

Bref, le parti Conservateur

  • tire dans toutes les directions. 
  • a été inapte à saisir le phénomène Donald J. Trump, malgré le livre explicite de Stephen Harper, l'ancien chef. C'est une base convaincue qui a multiplié la portée du message de Donald Trump aux États-Unis et non pas un messager seul devant des médias manifestant un trouble de l'opposition. Cela est venu d'un conseiller de Trump qui lui a dit de parler directement aux gens. Il y avait plus que cela mais disons que c'est un bon fil.
  • À l'inverse, le Parti Conservateur continue de se laisser définir par les médias qui lui sont naturellement et idéologiquement défavorables. Et, oh! Quelle surprise! Ils le seront encore plus pour des années à venir. Donc, (complétez) : ___________________________________ ...

Mon étonnement face aux faibles analyses des radios parlées de Québec 


Les débatteurs des radios parlées de Québec, souvent en phase avec les travailleurs et jeunes retraités de la classe moyenne, ont échappé la balle, jusqu'à aujourd'hui du moins, concernant le le phénomène de la non-élection de Scheer devant un candidat déjà sonné; phénomène en réalité aidé par un grand nombre de Conservateurs qui se sont ralliés à Bernier.

La colère des travailleurs des classes moyennes


Dans les démocraties occidentales, la colère des classes moyennes gronde et l'on élit des candidats qui savent s'adresser aux travailleurs et aux retraités directement, en leur expliquant simplement qu'eux aussi voient ce que vivent les classes moyennes (ex. surtaxes) et qui ont l'intelligence d'intervenir. Les médias, les géants du web et les propriétaires des grands réseaux sociaux, sont en panique et activent la censure à coup d'algorithmes et de techniques diverses de shadow banning et maintenant de messages et d'abonnements supprimés (les unfollows programmés). Ils font cela, car ils voient que le socialisme ne prospère que pour de rares raisons. Lesquelles? L'extrême gauche ne réussit dans des pays prospères, que par ses mensonges dont les médias eux-mêmes se font les porteurs. Mais la position se fait de plus en plus difficile à maintenir, devant la réalité filmée par les téléphones intelligents et dénoncée par des nouveaux messagers indépendants. La classe moyenne est généralement plus instruite qu'il y a 40 ans. D'où la raison de la censure. Ils ont leur novlangue. Car on sait maintenant, milliers de vidéos et documents à l'appui, que les auto-proclamés «antifas» sont en réalité des fascistes violents, souvent même soutenus financièrement. On sait aussi que les facts checkers sont souvent en réalité des mercenaires médiatiques d'un nouveau genre, qui pourraient souvent être prouvés faux en une seule heure de travail sérieux. Et qu'ils choisissent bien leurs sujets, évitant ce qui est perdu d'avance. Or, le socialisme ne sert pas uniquement les gauchistes des démocraties occidentales, qui sont, sans le savoir, une future main d'oeuvre bon marché. Il sert aussi les hyper-capitalistes qui veulent produire à un salaire nivelé (le seul égalitarisme dont hériteront les pays qui tombent dans le piège) plus près des pays-clients, en raison de la dégradation d'une relative stabilité mondiale qui a donné quelques décennies de répit à la fabrication de biens au loin.




26 DEC 2019 : Nouvelles technologies et automobile, vos habitudes, déplacements, et comportements sont épiés par les nouveaux véhicules. Les pirates 

Jeudi 26 décembre 2019 : 

Votre nouvelle voiture vous espionne... plus que vous pensez



Le Post a pour ses fins, utilisé une Chevy Volt 2017 et a fait appel à un expert en piratage pour son expérience, vu que la compagnie n'aurait évidemment pas donné les codes. Le Washington Post a appris que la voiture recueillait un large éventail de données très précises, alors qu'aux États-Unis, il n'existe pas de règlement fédéral protégeant la vie privée des consommateurs et les données des constructeurs automobiles.

Chevrolet Volt Premier 2017. Image extraite d'une vidéo trouvée sur la chaîne Youtube SK04 


Les ordinateurs d'info-divertissements ajoutés par le propriétaire


L'expert s'est ensuite intéressé aux données d'un ordinateur d'info-divertissement Chevrolet, acheté d'occasion sur eBay. Ce dernier contenait assez de données pour reconstituer les voyages et les relations du précédent propriétaire, un parfait inconnu du nord de l'État de New York. 

  • «Il ou elle appelait souvent quelqu'un dont le nom est " Sweetie ", dont nous avons également la photo»
  • «Nous avons pu voir la station exacte du Golfe où ils ont acheté de l'essence, le restaurant où ils ont mangé (appelé Taste China)» 
  • et les identificateurs uniques [les ID] de leurs téléphones Samsung Galaxy Note.

Le style de conduite

Le véhicule Volt 2017 a également recueilli des informations sur " le style d'accélération et de freinage, en transmettant des rapports à son constructeur, General Motors, via une connexion Internet permanente ", a ajouté le Post. L'on peut s'attendre bientôt à la transmission des "données sur le visage, utilisées pour personnaliser le véhicule et suivre l'attention du conducteur."


Le 5G et la Chine, un des plus grands violateurs des droits et libertés, bientôt dans votre voiture


Comme on pouvait le déduire, à mesure que la technologie cellulaire 5G sera intégrée dans les voitures, il deviendra encore plus important pour les Américains de défendre leur droit à la vie privée, dit le Post.

Piratage à distance et menaces physiques pour le propriétaire d'un véhicule récent


Par exemple, il est possible de désactiver les freins en pleine conduite sur la route et de brouiller le pare-brise avec le liquide lave-glace. En 2015, dans le cadre d'une expérience consentie, une Jeep a été prise en charge par piratage à distance, avec des intrusions pour contrôler des équipements non seulement secondaires mais aussi des composantes essentielles:
  • activation de la climatisation du siège
  • contrôle de la radio
  • activation du lave-glace et des essuie-glace pour brouiller la vue
  • désactivation de la transmission 
Aux fins de ladite expérience, les pirates étaient situés à plusieurs kilomètres de distance. Il serait peut-on lire dans le reportage du Daily Wire, possible de commettre des assassinats difficilement détectables, à l'aide des nouvelles technologies. Et ce genre de crime a déjà été commis. Le Gouvernement américain a aussi des équipements sophistiqués pour espionner ses citoyens via leurs véhicules.

Ma conclusion sur les données recueillies par les constructeurs automobiles et sur les accès à distance au permettant la prise de contrôle d'éléments essentiels des véhicules récents:


Ceci peut paraître banal à plusieurs propriétaires, mais 1+1+1 = ____



21 DEC 2019 : Le parti Conservateur du Canada a tellement changé, que même le Libéral Jean Charest serait prêt à le diriger

Samedi 21 décembre 2019 : 

Un chef Libéral pour sauver les Conservateurs ?


Le Parti Conservateur du Canada (PCC) a tellement glissé vers le côté libéral du  spectre politique canadien, qu'il renie ce qui fait la marque: le conservatisme. 


Le routier politique Jean Charest n'aurait pas sorti publiquement son intérêt à briguer la chefferie du PPC, sans au préalable un nombre significatif d'incitations de l'intérieur, l'invitant à considérer revenir dans la famille du Parti Conservateur, comme celle du sénateur Dagenais. Il sait bien qu'un ballon politique qui ne lève pas, c'est un fail.

La réelle signification de ces récentes sorties, est que le Parti Conservateur est tellement dénaturé, qu'une branche de ses influenceurs libres essaient d'attirer un libéral en la personne de Jean Charest. Et si c'était pour dissuader Stephen Harper de penser faire de même?

Mais ce flirt idéologique n'a pas de sens. C'est une distorsion du parti comme si Céline Dion faisant des chansons de jeunes, pensant que ceux-ci joindront massivement la base de ses fans. C'est comme un candidat à un emploi qui change son CV pour obtenir un poste pour lequel il n'a pas le profil. Peut-être cette personne obtiendrait l'emploi, mais elle ne pourrait satisfaire les attentes placées sur elle. Est-ce la destinée du Parti Conservateur; remplacer le Parti Libéral du Canada pendant que le PLC remplace le NPD? Tout compte fait, le résultat idéal de la prochaine élection serait-il un gouvernement Conservateur minoritaire face à un parti conservateur véritable comme le Parti Populaire du Canada (PPC)?

Ma caricature de Jean Charest, 31 DEC 2011, ci-dessous:


Caricature - Jean Charest, par Gilles B. 31 décembre 2011. En 2008, après un an de gouvernement minoritaire face à l'opposition officielle formée par l'Action Démocratique du Québec (ADQ), le Québec retournait déjà en élections. Le Premier ministre Charest disait qu'il pourrait diriger le Québec, avec les deux mains sur le volant. Les vœux de bonne année 2012, tradition de l'arrivée du Nouvel An selon laquelle on se souhaitait la santé pour l'année sont un peu modifiés. Le PM souhaite «la santé ... à la fin de vos jours» parce que vous avez intérêt à mourir sans longue maladie. Le système de santé du Québec est encore, après maintes promesses, inégal et difficilement accessible, au moment où les Québécois en ont besoin.  Au point où le gouvernement (2019) pense ouvrir l'accès au suicide assisté pour un nombre croissant de personnes. Le «Plan Nord» (une politique d'exploitation des ressources nordiques) avait marqué son mandat. J'ai décidé de lui faire porter le toast à même le mythique Saint Graal.


28 DEC 2019 : En 2019, la source (ou l'équipe) Q Anon a continué de gagner du terrain et de déculotter les journalistes et reporters mercenaires sur leurs FAKE NEWS. WWG1WGA et Le futur prouve le passé (The Future Proves The Past).

Dimanche 28 décembre 2019 : 

Argent et politique US : Q Anon et la journaliste Sara A. Carter dénoncent la corruption



Après un long silence en mode furtif en 2019, Q a refait surface. Le phénomène est marqué par des  révélations, photos et vidéos à l'appui, avant que les informations deviennent publiques (ex. sur Epstein, le Prince Andrew, les attentas à des dates stratégiques qui détournent l'attention de faits majeurs qui devraient faire la nouvelle, etc.)

L'année s'est terminée en beauté avec des révélations déjà faites précédemment, comme le rôle joué par les fondations caritatives des élus pour payer de retour, des services rendus à des corrompus étrangers, les politiciens de carrière qui deviennent multimillionnaires, etc.
[Mes ajouts entre [crochets] pour clarifier le texte]
«Imaginez ce qui arriverait si, par la loi, chaque élu du Congrès, homme/femme, [chaque] sénateur US, [chaque] Président etc. était légalement audité tous les 1 ou 2 ans par une agence indépendante.
Imaginez-vous si ces audits s'étendaient à toute la famille de tels "élus" officiels?
Est-ce que les Démocrates pousseraient autant pour de l'aide étrangère versée à d'autres pays plutôt que [notre] pays?
Qu'arrive-t-il quand les pots-de-vin se tarissent?
M. Waters [Maxine] aurait-elle une maison de 4 millions $?
N. Pelosy [Nancy] aurait-elle un avoir au net de 150 millions $ et plus?
Le frère et le fils de Joe Biden auraient-ils un avoir net de dizaines de millions $?
La famille Clinton vaudrait-elle plus de 200 millions $ (revenu pré-électoral de moins de 1 million)?
La famille Obama vaudrait-elle 40 M $ et plus (revenu pré-électoral de moins de 1 million)?
Déguisés en revenus de contrats de livres?
...............
Ceux qui y prennent part se font offrir les positions les plus élevées au sein du parti (c'est contrôlé).
DRAINEZ LE MARAIS
Q »

Merci de me suivre en retour du temps investi, sans oublier de joindre mon fil Twitter.


BONNE ANNÉE 2Q2Q !


Pour parcourir l'historique des publications, 

  • Rendez-vous dans la marge située à droite sur le site YaPasDePRESSE et naviguez dans le menu de la section «Archives chronologiques» (par année, mois et dates). 
  • OU recherchez un sujet depuis la section «Rechercher sur Y a Pas De PRESSE»

Pour un contenu plus étendus sur divers sujets qui n'ont pas fait l'objet d'un article complet : Visitez et suivez le compte Twitter Gilles_B @YaPasDePRESSE

___________________

YaPasDePRESSE (il n'y a pas de PRESSE-média neutre et on n'est pas pressés d'agir sans réfléchir) est un blogue qui ne traite pas de toute l'actualité mais de sujets choisis. J'y propose mes dossiers, courts essais, articles, réflexions, opinions et parfois, des reprises de nouvelles ignorées par la junte journalistique du Québec. Comme une autre activité à temps plein et que cette activité ne me génère aucun revenu, j'ai fait le choix de me concentrer sur des sujets choisis selon un angle que je désire faire ressortir.