Petit lexique

Petit lexique postmoderne




Altermondialisme : mouvement partisan de la grande famille socialisme - communisme - marxisme et tout ceci pouvant se décliner avec le préfixe «néo» pour nouveau; exemple néo-marxisme.  Pour gérer les réalités socio-économiques actuelles, les altermondialistes se prétendent progressistes en abordant des problèmes du passé avec des solutions du passé qui ont échoué en Europe, dans le bloc soviétique, à Cuba et actuellement en Corée du Nord et au Venezuela, au bord de la guerre civile (2017), dont l'économie socialiste est effondrée. Par exemple, lorsqu'ils abordent le possible problème du racisme, ils l'abordent sous l'angle de l'esclavagisme (aboli et qui a inclus des enfants et adolescents blancs de pays vaincus et durant des décennies aux États-Unis, plus de blancs que de noirs). Ils l'abordent aussi selon une approche marxiste idéologique binaire sans nuance (dominant vs dominé), dont le dominant est l'homme Blanc, même émancipé du colonialisme, et dont l'autre partie (Noir, autochtone, sud-américaine ou autre) est toujours victimisée et ne pourrait pas agir sur sa destinée, alors que des centaines de milliers de personnes qui se sont relevées prouvent le contraire, par leur travail. Faut-il rappeler que les Québécois ont eux aussi été vaincus et victimes du colonialisme et du capitalisme dans les ressources naturelles (bois, mines, pêche, ...) privant les descendants des travailleurs d'un patrimoine financier important, mais qu'ils ont dû vaincre la victimisation. Les alter-mondialistes adoptent une politique de la table rase dite à tort «progressiste»; il faudrait tout renverser (nationaliser, incluant les médias et communications) et recommencer.

Démocratie postmoderne - Système politique qui a évolué vers une direction de l'État, en partie selon un mode électoral représenté par le vote de la population sur des représentants et en partie dirigé par une élite oligarchique, non élue, non redevable au peuple, laquelle survit aux élections (hauts-fonctionnaires, sous-ministres, consultants amis du système). C'est cette élite qui assure la continuité des politiques et priorités, malgré les changements de partis au pouvoir, ce qui peut être bon ou mauvais selon le cas.

Infection sexuellement transmissible (ITS) - Remplace maintenant dans le traitement politiquement correct de l'information en santé, le terme de maladie transmissible sexuellement (MTS ou MST, selon l'ordre d'écriture) Le VIH / SIDA ou l'herpès deviennent une simple «infection», comme un champignon de pied d'athlète à un orteil pour un marcheur. Une infection peut être contractée accidentellement (ex. se toucher un œil avec un doigt avec une bactérie de staphylocoque). Tandis qu'ici, il faut certains comportements à risque, comme par exemple, un grand nombre de partenaires sexuels.  Je ne peux pas attraper une maladie transmissible sexuellement, comme j'attrape une grippe. Mais surtout, cela occulte que le problème contracté peut être permanent. C'est donc très pervers comme approche de communications.


Média de masse - (média «mainstream», grand média) - Usine de transformation de l'information.



Québécois de souche - Personne née au Québec ou arrivée au Québec durant sa petite enfance et qui a reçu une bonne partie de son éducation dans la culture québécoise. À distinguer de « Québécois » qui peut avoir acquis une citoyenneté canadienne et qui a choisi le Québec pour s'établir.