mercredi 27 janvier 2016

Explique-moi le port du voile (hijab) par une fillette de 10 ou 11 ans? Si non à cause des hommes retors...

27 janvier 2016, je lis le Journal de Québec, version imprimée. Une nouvelle parle des enfants immigrants d'origine musulmane arrivés à l'école, en classe de francisation, lesquels s'ajoutent à ceux arrivés. Jusque là, ce me semble positif. Puis j'éprouve un certain malaise en voyant une photo.


Une  fillette d'âge du niveau primaire porte le hijab (voile couvrant la tête et le cou, sauf le visage). 
Fillettes d'une école primaire (11 ans et moins) arrivées au Québec, en classe de francisation 

Or, depuis le temps que je lis sur le sujet, je sais que la raison culturelle est pour éviter les désordres de nature sexuelle. Les hommes partisans du port du voile disent que c'est pour empêcher de convoiter la femme (autrement considérée comme une «salope»); terme politically correct =par «modestie» pour la femme. Mais le problème, l'enfant qui porte le voile est nettement une enfant. Je vérifie la version web, même constat de photo. (Journal de Québec, 26 janv. 2016). Dans le passé, j'ai vu cela à l'adolescence (ex. 15 ou 16 ans).

Un aveu

Que dois-je conclure? Le problème ne me semble évidemment pas la femme. En réalité, c'est un aveu que dans une culture, il faut protéger les fillettes aussi jeunes que 12 ans et moins de la communauté des hommes.

Et comment appelle-t-on un homme qui porte ses désirs sexuels vers une fille de 11 ans?
nts.

VOIR AUSSI : 


Une adolescente allemande dénonce la violence et l'intimidation dont sont victimes au quotidien les jeunes femmes (Vidéo)

25 janvier 2016
Publier un commentaire