samedi 18 avril 2015

Chanson souvenir Wind Of Change : le début de la chute du communisme

C'est samedi. Je vous propose Wind Of Change, chanson souvenir (1990) de la chute du mur de Berlin et par extension, du communisme. Le monde merveilleux sans religion est en fait devenu un cauchemar.






Curieusement, les symboles promus par le groupe The Scorpions (ex. l'étoile rouge) étaient ceux des révolutions qui ont mené au communisme et leur système totalitaire.

Pour certains étudiants d'aujourd'hui, à l'UQÀM, le vent de changement (Wind Of Change) est le retour au communisme. Ils rêvent de soulever l'anarchie sur la base des mêmes vieilles promesses d'un paradis terrestres où tout le monde prospère et où il n'y a plus de riches. Comme quoi, il y a d'étranges rencontres de l'Histoire. L'Humain voit, mais ne comprend pas.

Pour l'Europe de l'Est, le communisme n'était pas l'histoire de l'amour du peuple, mais l'amour du triomphe de l'idéologie. Le système fût presqu' égalitaire, mais tout le monde ou presque dans ces régimes était pauvre, à part les amis du parti et bien sûr, les leaders du parti, réélus à vie.

Au Québec en ce printemps 2015, des groupes de jeunes adultes et manifestants rêvent du triomphe des théories économiques d'extrême-gauche qui fonctionnent uniquement sur le papier et dans le discours social.


LIRE AUSSI :

Ils sont beaux nos violents du Québec (9 avril 2015)

Occupation à L'UQÀM - de la graine de tyrans


Publier un commentaire