jeudi 9 avril 2015

Ils sont beaux nos violents du Québec

9 avr. 2015 

Occupation à L'UQÀM - de la graine de tyrans



Des présumés étudiants-manifestants entrent dans les locaux universitaires de l'UQÀM masqués ou cagoulés, prennent possession des lieux et se livrent à de l'intimidation et du saccage (pavillon J.-A.-DeSève de l'Université du Québec à Montréal). C'est inacceptable. Nous n'avons rien appris du carnage du Charlie Hebdo. Il est intolérable que des individus non identifiés et masqués puissent prendre possession de nos lieux publics et de nos institutions tout en maltraitant ou menaçant des employés(ées) et des gens de médias qui tentent de faire leur trvail sur place. À quand la politique du casseur-payeur ? Nous devrions avoir un recours collectif contre ceux qui détruisent le bien public que nous payons, une, deux, et même trois fois. (mise à jour: 17 avril 2015).

Beauté et fougue? La fleur de la jeunesse?


Ces derniers temps, nous avons entendu certains médias louanger la fougue et la beauté de cette jeunesse... masquée. C'est un peu court comme argument, sauf peut-être pour quelques «cougars» et quelques analystes masculins en crise du milieu de la vie.


Boire un pot avec Pol Pot?

  • Pol Pot, le tyran à la tête des Khmers Rouges (communistes) était beau et a exterminé une bonne partie de son peuple qui avait été le Cambodge, en comptant aussi ceux qui sont mort de famine ou d'épuisement dans des camps qui étaient censées être des «coopératives». Comme le prône notre parti QS, il fallait créer des coops, abolir le salariat, le capitalisme et la propriété privée, se débarrasser de tout ce qui était à connotation occidentale, etc. Un projet vendu comme du rêve est devenu un cauchemar faisant 1,7 million de victimes en seulement 4 ans
Pol-pot avait l'air fort sympa. Il a même étudié à Paris et a été un professeur d'histoire au Cambodge apprécié de ses étudiants selon le témoignage d'un ami, Mey Mann. Une tête à «prendre une bière avec», comme on dit en périodes électorales au Québec. 

Ceausescu, le dictateur communiste de la Roumanie était beau.
Dictateur de la Roumanie communiste, Ceausescu a été un beau jeune homme.

  • Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, né en 1870, était fils d'un père très instruit qui fût enseignant et même élevé au statut de conseiller de l'État Russe par le tsar Alexandre II. Au menu, exécutions, génocide (1) contre les cosaques, car ils avaient soutenu le régime impérial, famines suivant la révolution et la déstabilisation, 
On voit ici le jeune Vladimir Oulianov (futur Lénine) en 1887, vers l'âge de 17 ans. 

  • Kim Jong-Un, le tyran de la Corée du Nord (communiste) a une belle apparence, malgré ses quelques kilos en trop.
    Kim Jung Un a l'air d'un vrai bon type. En plus, il a étudié en Europe. Enlevez lui quelques kilos, faites-lui passer quelques heures avec un styliste et il a tout de l'apparence du gentil... Pourtant, c'est l'un des pire, sinon le pire dictateur actuel.

  • Et on pourrait allonger la liste à plusieurs dizaines de noms, seulement depuis le 20e siècle, de leaders qui ont détruit des millions de vie chacun, qui ont jeté  économiquement des pays à terre et qui ont eu la «beauté et la fougue de la jeunesse».
À peu près tous les tyrans et dictateurs du monde étaient beaux et militants quand ils étaient jeunes. Et tout ce beau monde a, ou encore a eu des femmes, ce qui démontre que la violence n'est pas l'apanage que des hommes, quand l'idéologie (gagner la cause) est plus forte que l'amour des gens. Regardez les photos des pages de nouvelles consacrées aux affaires criminelles de gens de Montréal ou de Québec dans les quotidiens et vous verrez que la plupart étaient «beaux» dans leur jeunesse (Guy Turcotte, Luka Rocco Magnota, les frères Tsarnaev à Boston, ...).

La liberté vous dîtes?

Il n'y a pas beaucoup d'interdits dans le Québec que je connais. Si je ne casse pas une vitrine, la police ne va pas me sauter dessus. Que nous sommes naïfs de penser que de renverser l'État québécois, un des plus libres au monde, amènerait un système meilleur.
  • Vous voulez vous exprimer librement ? On a ça. Même que ICI Radio-Canada court après vous, si vous êtes de la gauche et de l'extrême-gauche.
  • Vous voulez un système de santé couvert pour les moins nantis? On a ça.
  • Vous voulez l'école subventionnée jusqu'à l'âge adulte? On a ça.
  • Vous voulez accéder  études supérieures librement avec un accès à des prêts et des bourses de l'État pour des études à un coût compétitif avec les autres universités occidentales? On a ça.
  • Vous voulez fonder une association ou un nouveau parti communiste et collecter des fonds? On a ça.

Nous n'avons rien appris du drame de Charlie Hebdo quand des gens masqués j ou cagoulés prennent possession de nos institutions et de nos lieux publics



Le port du masque dans une institution publique et sur la place publique, ce devrait être zéro-tolérance, premièrement ne serait-ce que pour une question de sécurité publique.

Il est inacceptable que des médias supposés professionnels cautionnent de tels comportements antisociaux visant à satisfaire une minorité, sous prétexte que les belligérants sont jeunes et qu'ils sont «beaux». Les dictateurs et tyrans de ce monde, actuel ou passé, ont tous été jeunes et beau.

Il est temps que le Québec se réveille et réalise que partout en Occident, des groupes radicaux d'allégeances diverses qui cherchent des intérêts très particuliers et marginaux (anarchistes, communistes, etc.) tentent de bloquer notre système, un des plus libres au monde.


Cela sert Qui?


Pensez-y un peu et vous aurez la réponse:

  • qui a intérêt que nos institutions démocratiques soient bloquées?
  • que nous ne transportions PAS notre énergie, y compris le gaz et le pétrole?
  • que nous limitions le plus possible notre commerce et nos activités économiques?
  • que les richesses naturelles ne soient PAS exploitées, ni transportées?
  • que les ministères provinciaux et fédéraux du Canada soit contournés par des instances dites environnementales mais subventionnées par des sources douteuses?
  • qu'on ne réprime pas le crime et donne une petite tape sur l'épaule de gens qui ont paralysé Montréal durant des jours?
  • etc.

Poser ces questions, c'est y répondre. Le but visé est de déstabiliser l'État pour le rendre ingérable et renverser nos gouvernements de façon indirecte ou directe, ce qui revient au même. Il y a des groupes qui se réaliseront par le chaos et l'anarchie, les prémisses à l'établissement de partis extrémistes (ex. communisme, etc.). Il faut se réveiller car c'est un phénomène occidentale. Dans une université américaine, des gens de cette trempe tentent d'interdire le drapeau national sur le campus!

Le phénomène n'est pas nouveau mais nous n'avons plus de figure d'autorité. Alors se lèvera une autorité pour combler le vide

VOICI ce que René-Lévesque, co-fondateur du Parti Québécois avait à dire en ce temps, sur ces radicaux libres :








EN REPRISE du 9 mai 2012:

Solidarité révolutionnaire... une réflexion sur la crise étudiante (de 2012)



LIRE AUSSI (contexte similaire américain):
L'association étudiante de L'University of California du campus Irvine tente de bannir le drapeau américain
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2015/03/lassociation-etudiante-de-luniversity.html

_______________
1.   Hélène Carrère d'Encausse et autres. Le Livre noir du communisme (ouvrage collectif), Paris, Robert Laffont,‎ 1997 (ISBN 978-2266191876)

Aucun commentaire: