jeudi 19 février 2015

FIN de Sun News Network, Canada: avenir sombre ou «Wow !» ?

Le milieu de l'information, c'est comme la guerre. «Le roi est mort! Vive le roi!» C'est peut-être ce qu'aurait aimé pouvoir proclamer l'animateur, chroniqueur et journaliste, Ezra LEVANT du réseau Sun News canadien. Mais les choses ne sont pas si simples.


C'est chose faite, le média Sun News Network n'est plus, en partie en raison des règles de licences strictes du CRTC et de la distribution (diffusion) du média, non exigé dans le contenu de base des câblodistributeurs canadiens comme c'est pourtant le cas pour CBC ou CTV, notamment. Sun News ne pouvait donc pas avoir accès au même public, à moins que les clients prennent un abonnement à cette chaîne, non inclus dans le service de base imposé par le CRTC. L'impact sur les commanditaires est donc direct. Pendant ce temps on pouvait (devait et doit encore) zapper beaucoup de «coquilles» (sans contenu d'intérêt général) imposées selon les politiques de l'organisme de réglementation.

Probablement aussi que Pierre Karl Péladeau, actionnaire principal de QuébecOr Media et Vidéotron qui s'est battu pour lancer le média et le faire accepter par le CRTC pour une période d'essai, ne l'a pas tant défendu pour sa survie. Il faut dire que depuis que le magnat de la presse s'est lancé (très progressivement) dans la course à la chefferie du Parti Québécois, et pour que le Québec devienne un pays francophone (avec plusieurs éléments de gauche), il va de soi qu'un réseau d'information anglophone présentant de l'information plus à droite ne cadrait plus avec la démarche.

 
Des anciens de SunNews Network en réunion de travail pour ce qui pourrait
être une startup de l'information ou de l'éditorial... Peut-être: TheRebel.media
Crédits image : compte Twitter @TheRebelTV (18 février 2015)
Si le réseau d'information unilingue canadien anglophone n'est plus, une partie de l'équipe aimerait bien ressortir de l'expérience avec quelque chose de positif. Évidemment, comme on nous l'expose, il s'agit d'un concept beaucoup moins coûteux mais flexible et évolutif. Mais tout est à développer, comme en témoigne ce tweet :

Un tweet du 18 février 2015
Je vous avoue que la part de ce que j'écoutais très occasionnellement en provenance de Sun Media, provenait essentiellement d'internet. Et ce que j'en lisais (survolais serait plus juste) à quelques occasions; presque exclusivement des tweets en surnombre pour l'offre.

Que l'on soit adversaire idéologique ou ami, on ne peut qu'admirer le courage d'Ezra LEVANT et d'une équipe minuscule, qui semblent vouloir se lancer dans une startup de type médiatique, pour donner vie à un média de valeurs conservatrices et d'informations alternatives, normalement en présentant des points de vue éditoriaux sous un angle différent des médias et journalistes souvent plus campés à gauche.

Voici comment Ezra Levant voit l'aventure de TheRebel.media (contenu en anglais). Ceux qui visitent le site TheRebel.media sont invités à offrir leur appui. Lors de la consultation en fin de soirée du 18 février 2015, les visiteurs pouvaient voir quelques reportages signés Ezra LEVANT et Brian LILEY (fil Twitter ici).


  • La formule permettrait d'éviter les coûts astronomiques et les règles très strictes d'un réseau de télévision conventionnel. 
  • L'approche internet permettrait une certaine flexibilité de la durée des contenus, en fonction des ressources et du temps requis pour un traitement approprié. 
  • Les partenaires pourraient aussi être des contributeurs. 
  • La formule serait évolutive, visant l'amélioration continue et permettrait l'exploration d'avenues diverses, notamment en contributions de contenu, entrevues et communications du genre Skype, comme on en voit déjà sur les réseaux de TV conventionnels en relation avec l'international. 
  • L'équipe de départ bénéficie d'expérience et ne part pas de zéro du point de vue ressources humaines.
  • Et plus.
On comprend que tout reste à faire et que le média (TheRebel.media) a besoin de ressources pour sortir de la maison, pour faire de la captation, du montage, de la recherche, se bâtir une crédibilité, se financer tout en demeurant indépendant d'esprit (non contrôlé par ses éventuels commanditaires), etc. 
Publier un commentaire