samedi 1 mars 2014

CARICATURE: Bernard GAUTHIER alias RAMBO et commission Charbonneau

HUMOUR. Semaine du 24 février 2014, Rambo (Bernard GAUTHIER), représentant syndical de la construction, a été interrogé devant la Commission Charbonneau. 

Bernard GAUTHIER, alias RAMBO, représentant syndical FTQ-Construction, local 791, de la région de la Côte-Nord au Québec. Source : YaPasdPRESSE.Blobspot.com, 1er mars 2014. Il a comparu devant la Commission Charbonneau durant la dernière semaine de février 2014, notamment pour le chantier de la Romaine.
Le personnage coloré a presque réussi à réhabiliter la violence et à justifier la désobéissance aux lois, même aux yeux de certains commentateurs des médias. 

Il va falloir que la société retombe sur ses pieds et vite. On prend à la légère la perte des références en matière de droit,
d'autorité et de pouvoirs. Les nouveaux leaders appliquent l'adage selon lequel la fin justifie les moyens. Mais ce n'est qu'une apparence de justice, car dans les faits, la cause «noble» ou «bonne» sert toujours un groupe de privilégiés qui prend l'aval sur les autres individus considérés de secondes classes, exemple, ceux qui n'ont pas adhéré à la bonne centrale syndicale. En Inde, ce rôle est joué par les castes, fruit du karma des vies antérieures. À la Romaine, le bon karma, c'est d'avoir voté pour la bonne centrale syndicale.

Le plus étonnant, c'est que plusieurs gens des médias québécois ont été séduits par le discours qui prône un retour au pouvoir des gros bras qui travaillent pour leurs poches et non pour l'ensemble de la société. Autrement, nous verrions le respect du choix de l'allégeance syndicale des travailleurs.

VOIR AUSSI
Texte de Gérald LAROSE, ex-président de la CSN
BERNARD «RAMBO» GAUTHIER

Un «nouveau Michel Chartrand»? Vraiment?



ET CECI:


CARICATURE: FTQ-Construction, Local 791

Aucun commentaire: