vendredi 30 août 2013

La commission sur le «printemps érable» 2012 au Québec (la révolte des subventionnés)

La commission sur la crise du «printemps érable» 2012 au Québec, (la révolte des subventionnés) ne sera pas apolitique. Le commissaire Serge Ménard à Radio-X, a refusé de reconnaître que le Québec est une province canadienne, préférant parler d'un pays et après confrontation a accepté de dire, du bout des lèvres, pays «en devenir». Pourtant, globalement au Québec, environ 6 personnes sur 10 font le choix d'évoluer dans le fédéralisme canadien. Déjà, on voit que la commission sera teinté d'un projet politique particulier. Dans ce contexte, les manifestations peuvent recevoir une toute autre lecture. De plus, nous avons vu les signes, par les invitations et le ton, que ce sera davantage le jugement des interventions policières, que celui de ceux et celles (futurs professionnels national pseudo-social-démocrates rémunérés à 150$ l'heure et les subventionnés) qui ont investi les rues pour protéger leurs avantages sociaux, sous le parapluie syndical et anarcho-syndicaliste.

À Suivre...

Aucun commentaire: