mercredi 4 mars 2015

Ben LEVIN, pédophile, aurait conseillé le Ministère de l'Éducation de l'Ontario jusqu'à son arrestation

4 mars 2015. 

L'ancien vice-ministre (sous-ministre) de l'éducation de l'Ontario, Ben LEVIN, lequel a ensuite été conseiller-expert en éducation très engagé auprès de ce gouvernement (ainsi qu'au Manitoba où il a exercé des fonctions similaires) a plaidé coupable, le 3 mars 2015, à des accusations criminelles, dont la possession et la production de pornographie juvénile, ainsi que pour l'incitation à commettre des actes pédophiles. 


Selon des déclarations formelles du ministère de l'Éducation de l'Ontario, Ben LEVIN n'aurait été impliqué d'aucune manière dans le nouveau curriculum controversé du cours d'éducation sexuelle imposé aux élèves par le gouvernement, dès l'âge de 6 ans.

Manque de transparence du Ministère de l'Éducation de l'Ontario


Liz SANDALS Ministre de l'Éducation
de l'Ontario depuis le 11 février 2013
Toutefois, les informations obtenues par TheRebel.Media sont très différentes (4 mars 2015). Le Ministère de l'Éducation ontarien aurait fait de fausses déclarations lorsque son programme a été contesté par plusieurs parents. Des courriels confidentiels (40 pages de contenu) échangés avec des officiels du Gouvernement de l'Ontario démontrent en effet l'implication de LEVIN comme conseiller-expert en éducation, jusqu'à quelques semaines précédant son arrestation. Par exemple, il a été directement impliqué au moins jusqu'en avril ou juin 2013 et a émis des recommandations et même participé comme formateur expert à un séminaire auprès de 400 directeurs et surintendants le 24 avril 2013, confirmé par son propre courriel le lendemain.

«Confidential e-mails show pedophile Ben Levin was a trusted friend and advisor to Ontario’s Ministry of Education until the moment he was arrested in 2013 
Government still refuses to release details of Levin’s education policy advice from October, 2012». (1)

Reportage complet en anglais ICI.


Déclarations de la Ministre de l'Éducation de l'Ontario, Liz SANDALS : «Monsieur Levin n'a eu absolument aucune implication dans le développement du contenu du curriculum...»
C'est une nouvelle particulièrement importante sur laquelle les médias francophones du Québec sont restés étrangement silencieux même après 2 jours, comme souvent lorsqu'il ne s'agit pas de membres du clergé ou de Conservateurs. Le même silence inquiétant des médias (concernant leurs idéologies) a été observé lors de l'éclatement d'un scandale majeur en Grande-Bretagne, impliquant le trafic sexuel de filles mineures de race blanche, opéré par des gangs, au sus des autorités qui ont fermé les yeux plus d'une fois sur des plaintes et résultats d'investigations.

Sur le même sujet:

L'avancée de la pédo chic et de l'autre

16 février 2016

Ancien vice-ministre de l'Éducation de l'Ontario reconnu coupable de pédophilie  mardi 3 mars 2015



Éducation sexuelle: protection des enfants contre les concepteurs et formateurs  samedi 28 février 2015

Voici pourquoi le contenu de l'enseignement de la sexualité à des mineurs ne doit pas être abandonné à des fonctionnaires et des doctorants faisant de l'expérimentation de théories éducatives sur populations réelles.

______________
1.  Ezra LEVANT. EXCLUSIVE: Ben Levin's government emails. TheRebel.media, 4 mars 2015
Traduction libre :
«Des courriels confidentiels démontrent que Ben Levin a été un ami de confiance et un conseiller au Ministère de l'Éducation de l'Ontario jusqu'au moment de son arrestation en 2013.
Le Gouvernement persiste à refuser de fournir des détails sur les avis de Levin portant sur le contenu éducatif après octobre 2012».

Aucun commentaire: