dimanche 5 janvier 2014

Un classement mondial 2013 des 500 meilleures universités selon l'ARWU

Un classement mondial 2013 des 500 meilleures universités, dressé par une université de Shangai : Le ARWUAcademic Ranking of World Universities (1). 

Le top 10 de 2013


Source ARWU 2013: http://www.shanghairanking.com/ARWU2013.html
Dans le top 10, 2013

8 universités des États-Unis, 
dont Harvard en première position.

2 universités britanniques, 
Cambridge, 5e 
Oxford, 10e


Dans le top 50, 2013

2 universités canadiennes
University of Toronto, 28e 
University of British Colombia, 40e

Entre les rangs 51 et 100
2 universités canadiennes
McGill University, 58e (première université québécoise, ville de Montréal; 63e en 2012, donc en remontée de 5 points au classement ARWU)
McMaster University, 92 (ville de Hamilton en Ontario)

Entre les rangs 101 et 150
University of Alberta 
Université de Montréal (La première université du Québec au classement, avec enseignement francophone)

Les premières universités françaises au classement
Université Pierre et Marie Curi, 37e (gain de 5 points au classement par rapport à 2012)
Université Paris Sud (Paris 11), 39e (léger glissement de 2 points au classement par rapport à 2012)
Ecole Normale Supérieure - Paris, 71e

Dans le top 100, quelques généralités

Le nombre d'universités au top 100, année 2013 par pays
(liste partielle)

États-Unis: 52
Royaume-Uni: 9
Australie: 5
Canada: 4
Allemagne: 4
France: 4
Japon: 3
Israël: 3
(...)

Université Laval (ville de Québec)

L'Université Laval se classe dans le groupe entre la 201e et 300e position, comparable à 2012.

L'intérêt de ce genre de classification est de fournir un indice en fonction de critères retenus (Méthodologie 2013 du classement de l'ARWU)

Aucune évaluation en ce monde n'est parfaite; pas même les olympiques! Néanmoins, ce genre d'exercice permet de dégager certaines tendances. C'est comme le garçon de  7 ans qui dit qu'il est le plus rapide à la course... jusqu'à ce qu'il court contre les autres garçons et filles de sa classe. On peut voir un parallèle: depuis le classement annuel des écoles secondaires du Québec dressé annuellement par le magazine Actualité. Plusieurs de nos institutions scolaires se sont défendues (argument de la méthodologie et du contexte socio-économique des écoles et des quartiers, etc.). Mais d'autres écoles ont retenu ce qui est bon dans la critique (ou vrai) et ont identifié et travaillé des points à changer. 



Aucun commentaire: