mardi 26 juin 2012

Enfants politiquement utilisés par des enseignants

On trouvait une opinion d'un lecteur dans le Journal de Québec du lundi 25 juin, dans laquelle l'auteur raconte comment des enfants ont été politiquement réquisitionnés par des enseignants pour une marche dans un village, cette fois dans une école primaire de Saint-Michel-de-Bellechasse

Un extrait qui parle par lui-même 

 « [...] le 22 juin dernier était le dernier jour d’école pour tous les élèves dans toutes les institutions provinciales. Dans ce contexte, pour les élèves du primaire et du secondaire, les parents sont habitués à ce que leurs rejetons profitent d’activités pensées spécialement pour eux afin de souligner cette fin d’année. Mais voilà qu’en ce dernier jour on a fait défiler les élèves de l’école primaire du Phare, de Saint-Michel-de-Bellechasse, l’un derrière l’autre, frappant sur des casseroles, enseignants en tête, d’un bout à l’autre du centre du village, faisant indéniablement référence au conflit sur la gratuité scolaire. Quelle belle idée ! Honte, honte à vous, les enseignants dits responsables qui vous servez de gamins pour faire passer un message politique, pour lequel ces enfants n’ont aucune idée claire» (1).

Tout ceci se passait par une température de 30 degrés C avant facteur humidex. La chose est suffisamment sérieuse pour des notes aux dossiers et des avertissements à ceux qui ont ainsi manqué de jugement. Cela remet aussi de l'avant, l'idée de la création d'un ordre des enseignants et enseignantes qui aurait à statuer sur ce genre de comportement qui constitue une utilisation claire des enfants à des fins politiques.

Pas la première fois

Ce n'était pas la première fois au Québec, depuis le printemps 2012, que des élèves étaient manipulés de façon tout à fait non professionnelle, comme il est raconté dans une autre anecdote où des enfants d'une classe de primaire dans un autobus scolaire scandaient et chantaient des slogans syndicaux: «So, So, So,...Solidarité», lors d'une sortie.

Voir le billet :
La Grande dérape: des élèves de 7 ans scandent des slogans syndicaux 
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2012/06/la-grande-derape-des-eleves-de-7-ans.html

_______________
1.  Denis MARQUIS. VOTRE OPINION. Des casseroles à l'école. Journal de Québec. 25 juin 2012. p. 17.
Aussi en version web: http://www.journaldemontreal.com/2012/06/24/des-casseroles-a-lecolepage consultée le 26 juin 2012.

Aucun commentaire: