samedi 7 avril 2012

La population des ours polaires déjoue les prédictions

Polaires mais non bipolaires (up and down), les ours blancs ont décidé de ne pas se laisser abattre par la fonte des glaces dans le Grand Nord canadien.  C'est ce que révèle un décompte réalisé au Nunavut en 2011 et indépendant des firmes "catastrophistes".

Le maintien de la population des ours polaires au Canada est ce qu'a permis de confirmer un inventaire (décompte) aérien du Gouvernement du Nunavut (août 2011). Jusqu'ici, les défenseurs de la cause du réchauffement de cause humaine et catastrophique affirmaient le contraire des observations des autochtones du Grand Nord. Or, des inventaires de 2004 et 2007 témoignent non seulement d'un maintien de la population, mais même d'une légère hausse. Comme le dit le dicton: il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Crédits photo: Canoe.ca (Archives)
«Un relevé aérien de l'ouest de la baie d'Hudson, qui est considérée comme l'une des zones les plus à risques, a permis de comptabiliser 1013 ours polaires en août, selon les données publiées mercredi par le gouvernement du Nunavut» (1).

Les chiffres de 2004 donnaient 935 ours. Les environnementalistes prédisaient une chute à 610 individus vers 2011. Cette hausse constatée en 2011, alors qu'on prédisait une chute de la population d'ours polaires, démontre que dans tous les cas, il vaut mieux vérifier et corriger les chiffres des "catastro-fils". Enfin bref, contrairement à ces derniers, la faune sait s'adapter. Les ours blancs ne lisent pas les articles trop alarmistes, heureusement. Et ils ne sont pas bipolaires (up and down).

LIRE AUSSI:

Restes d'un chameau géant retrouvés dans l'Extrême-Arctique canadien


_______________

1.  Agence QMI, IQALUIT. La population d'ours polaires augmente. Journal de Québec, vendredi 6 avril 2012, p. 15
Version électronique Canoe.ca : Baie d'Hudson La population d'ours polaire en hausse
http://fr.canoe.ca/infos/environnement/archives/2012/04/20120405-192059.html, consulté 7 avril 2012.

Autre publication de la nouvelle :

Aucun commentaire: