jeudi 13 mai 2010

Marijuana fumée à des fins médicales: les médecins sceptiques

Le Journal Le Soleil et le version internet de La Presse pour la région de Québec, (13 mai 2010confirment ce que nous pensions. La marijuana (cannabis) à des fins médicales, c'est loin du miracle pharmacologique. Se peut-il que la réputation surfaite de la fumée "magique" relève davantage du lobbyisme que de la science non partisane?

«Dans un article à paraître le 19 mai dans la revue L'Actualité médicale, le président-directeur général du Collège, le Dr Yves Lamontagne, signera un article invitant les législateurs au scepticisme» (1), écrit la journaliste Claudette Samson.


La journaliste précise que le Dr Lamontagne conclut que les résultats des recherches sur les cannabinoïdes oraux, qui font déjà partie de la pharmacopée, ne montrent pas de miracle. Quant au cannabis fumé, il a été beaucoup moins évalué scientifiquement.

«En raison du manque de données probantes, il semble improbable que de futures études montrent des avantages significatifs de la marijuana fumée par rapport à l'utilisation orale des cannabinoïdes» (Dr Yves Lamontagne, président-directeur général du Collège des médecins du Québec).



L'article Marijuana fumée à des fins médicales: les médecins  sceptiques, arrive à point, au moment où le débat refait surface dans nos média.
_________
1.  Claudette Samson. Marijuana fumée à des fins médicales: les docteurs du Québec se montrent  sceptiques. Le Soleil. 13 mai 2010, p. 16. 
     Et Cyberpresse.ca : Marijuana fumée à des fins médicales: les médecins sceptiques.  Lien consulté le 13 mai 2010
Publier un commentaire