samedi 2 avril 2011

La Boutique Le Marcheur à nouveau la cible d'Amir Khadir

2 AVRIL 2011. Le propriétaire de La Boutique Le Marcheur aurait été la cible du député Amir Khadir (parti Québec Solidaire). L'homme d'affaires affirme que ce dernier a répandu des faussetés à son sujet devant un auditoire conquis, en l'associant à des partis politiques (prétendus dons à deux partis) ce qui de toute façon ne serait pas illégal au Québec, faut-il le rappeler!!! Les faits présumés se seraient produits le 24 mars 2011. Le propriétaire a démenti être un outil politique à la solde de ces partis. L'un des deux ment. Lequel?

La boutique Le Marcheur de la rue St-Denis
à Montréal aurait été à nouveau dans l'Amir
(la mire) de Khadir.
Voilà le genre de liberté qui vous attend avec les nouveaux Tché. Même la libre association politique est remise en question. Si c'est le député de Québec Solidaire qui ment, il risque d'y perdre beaucoup; énormément. Il est facile de savoir dans cette affaire, que M. Khadir a semblé agacé par le fait que la boutique ait reçu un certain support de sympathie de la population après les fraternisations du député avec le parti communiste lors d'actions politiques (anti-Israël) devant la boutique en 2010. C'est toujours agaçant pour un "agresseur" de se faire égratigner et de laisser de son sang en tentant de tuer une personne, ici tenter de la tuer financièrement et y laisser quelques traces dans la pensée populaire. Moi, quand je passerai à Montréal, j'irai acheter une paire de chaussure à la Boutique Le Marcheur du 4062, rue Saint-Denis, près de l'avenue Duluth W.

Question : Pourquoi le député Khadir et les autres ne s'en sont-ils pas pris à une chaîne importante qui vendrait aussi quelques produits fabriqués en Israël? Réponse: parce que ceux-ci auraient la capacité de se défendre ou mieux encore, d'intenter des poursuites légales, contre ceux qui ont manifesté pour faire de la dissuasion envers la clientèle potentielle devant sa boutique en 2010. Ils s'en prennent donc à un commerçant de quartier qui n'a pas des centaines de milliers de dollars pour se défendre.

Avec une once de soif de liberté démocratique, vous pouvez néanmoins l'aider en tant que nouveau client. Au Québec de 2011, nous sommes libres de n'être ni anti-Israël, ni pro-Palestiniens, ni pro-Israël.

Voici un extrait de la déclaration de M. Yves Archambault, propriétaire de la boutique Boutique Le Marcheur:
     «Durant toute ma vie, je me suis tenu éloigné de toute association avec quelque parti politique que ce soit, pour des raisons strictement personnelles qui ne concernent ni M. Khadir, ni personne. Or, le 24 mars, M. Khadir a publiquement affirmé non seulement que j'aurais une « allégeance politique », mais aussi que je serais « un habitué de la caisse électorale » de deux partis politiques, soit le Parti libéral du Québec et l'Action démocratique du Québec.
     «La partisannerie étant un univers qui m'est totalement étranger, il va de soi que je n'ai jamais versé le moindre sou à quelque parti politique que ce soit. Ma plus grande préoccupation consiste à faire vivre convenablement ma famille et mes employés grâce au commerce de quartier que je tiens depuis plus de 25 ans, tout en honorant scrupuleusement mes devoirs de citoyen et de contribuable» (1).
Et pourriez-vous nous dire, ce qu'il y aurait d'illégal, même à ne PAS être communiste au Québec, tant que nous en avons encore le choix? Si vous êtes pour la liberté, allez donc encourager la Boutique Le Marcheur (4062, rue Saint-Denis Montréal), (2).

Pensée  : Vive la vraie liberté de choix! Marchez de jour, car la nuit vient où personne ne pourra marcher librement.

_______________
1.  Texte d'origine : CNW Telbec.  LA BOUTIQUE LE MARCHEUR DÉNONCE LES CALOMNIES D'AMIR KHADIR. Montréal, 31 mars 2011.
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/March2011/31/c8284.html

2. Selon son profil dans Pagesjaunes.ca, la boutique vend des chaussures-confort pour de multiples activités et même pour le travail en station debout (ex. cuisiniers, personnel infirmier): «La boutique propose des chaussures de marques telles que Clarks, Ecco, Josef Siebel, Rockport, Mephisto et Rhode. On y vend aussi de nombreuses chaussures conçues pour les personnes dont le travail les oblige à rester debout pour une longue période, comme les cuisiniers et le personnel infirmier. Certaines bottes de randonnée sont munies d’isolants en Gortex, ce qui en fait d’excellentes bottes pour les jours d’hiver très froids. Toutes les chaussures pour hommes et femmes vont du design le plus simple au style plus éclatant et unique, mais toutes offrent toujours un confort indéniable. Pour un confort plus grand encore, Le Marcheur propose une collection de chaussettes spécialisées» (profil de la Boutique Le Marcheur, 2 avril 2009, visité le 2 avril 2011). 
Publier un commentaire