vendredi 19 février 2010

Tiger Woods canonisé... avant le frère André


Photo ci-dessus : Le frère André vers 1920 (source : Musée canadien des civilisations/ par frère Denis, c.s.c.)

Le frère André, qui s'appelle en fait Alfred, doit être canonisé par l'Église Catholique Romaine le 17 octobre 2010. Mais il vient de se faire dépasser dans la courbe médiatique, par le célèbre golfeur professionnel, Tiger Woods, pour la médaille de reconnaissance. Au Québec, les deux nouvelles font la une au même moment.


Photo ci-dessus : Tiger Woods offrant ses excuses devant un petit groupe de son entourrage (source : http://web.tigerwoods.com/, site officiel du golfeur, 19 février 2010)

Faut-il voir dans l'action de Tiger Woods, un simple exercice de marketing préparant son retour pour la prochaine saison? Nous ne savons pas.

Quoiqu'il en soit, ce dernier a présenté officiellement ses excuses publiques, auxquelles ont cru une majorité d'Américains. Il a affirmé du même coup n'avoir jamais été frappé avec un fer par son épouse :


«...there is one issue I really want to discuss. Some people have speculated that Elin somehow hurt or attacked me on Thanksgiving night. It angers me that people would fabricate a story like that. Elin never hit me that night or any other night. There has never been an episode of domestic violence in our marriage, ever. Elin has shown enormous grace and poise throughout this ordeal. Elin deserves praise, not blame».

Il ne faut pas rire du malheur qui frappe une famille; cela est toujours triste. Mais il est difficile de croire que le golfeur soit pleinement restauré à ce jour et qu'il ait retrouvé toute sa forme, sa concentration et la même "oréole" qu'il avait avant le scandale. Il avoue lui-même avoir encore du chemin à parcourir, comme on peut le lire dans la transcription de ses regrets exprimés à Ponte Vedra Beach, Fla., le 19 février 2010.

Contexte du scandale

Pour expliquer l'ampleur qu'a pris le scandale, il faut comprendre que Woods n'était pas perçu par le peuple américain et surtout ses fans, comme une parmi certaines de ces rock stars sur le "party" entre les prestations publiques. Il n'y aurait pas eu de scandale en ce cas. Mais il était perçu comme un modèle et comme un père de famille stable et responsable. Comme quoi, plus on est élevé dans la perception populaire, plus la chute est douloureuse.

Souhaitons à cette famille, à son épouse Elin et leurs enfants, de pouvoir panser leurs plaies dans le privé et de se reconstruire en tant que famille.

Aucun commentaire: