lundi 4 janvier 2010

Totalitarisme iranien contre télécommunications

Le régime iranien de Mahmoud Ahmadinejad semble avoir bien compris le rôle majeur des informations de provenance étrangère, dans la lecture des événements par les populations sous sa domination ou sous domination des autres totalitarismes. Radio Netherlands Worldwide (RNW) souligne que les reportages des soulèvements iraniens diffusés par la BBC (British Broadcasting Corp.) ont été la cible de brouillage de ses signaux satellites. Le brouillage a débuté le 20 décembre affectant le signal du satellite Hotbird 6, lequel transmet habituellement les informations étrangères en diverses langues. Le Directeur des services de la BBC World a déclaré:
Le fait que quelqu'un puisse aller jusqu'à de telles actions pour brouiller les signaux de la BBC Persian témoigne de l'impact que nous avons en Iran. Les populations iraniennes veulent connaître la vérité sur ce qui se qui se passe dans leur pays et ces gens savent qu'ils auront par la BBC, accès à des nouvelles impartiales et indépendantes. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour leur fournir ces informations. ("The fact that someone would go to these lengths to jam BBC Persian television's signal is indicative of the impact we make in Iran. The Iranian people want to know the truth about what is happening in their country, and they know they will get impartial and independent news from the BBC. We'll do everything we can to give them that news" (1).
Réflexion Il semble plausible en effet, que les Iraniens fassent confiance à la neutralité de la BBC. Nous aurions quelques leçons à en tirer au Canada. La BBC démontrerait-elle quelques longueurs d'avance sur la CBC/SRC (particulièrement sur le réseau francophone; Société Radio-Canada). Autrement dit, il serait d'usage à la BBC World, de faire la différence entre l'information véritable et la prise de position éditoriale, ce qui est pourtant à mon sens, très difficile à la SRC (la CBC francophone) au Québec, notamment lors des élections nationales et de la lecture politique des événements et des informations traitant des valeurs morales et éthiques, de la religion et de la spiritualité au Canada et dans le monde. À ce stade, la SRC mélange allègrement l'information et l'interprétation ou prise de position éditoriale (dire au peuple quoi penser, pour qui voter ou ne pas voter en fonction de ses croyances - ce qui répond pourtant à la définition de la politique partisane -, etc.) __________________ 1. Andy SENNIT, Iran jams western media reports of protests. Radio Netherlands Worldwide(RNW), 30 décembre 2009.
Publier un commentaire