samedi 25 février 2017

Nos médias fabriquent des héros à partir des immigrants illégaux

D'immigrant illégal à héros; le miracle de nos médias canadiens et québécois. Nos médias tentent de fabriquer de «nouveaux héros» avec des immigrants illégaux opportunistes.


Ici, un article de Radio-Canada:
Rencontre avec un demandeur d'asile qui a traversé la frontière canadienne à pied
Reportage de Bahador Zabihiyan
Radio-Canada, Ici Grand Montréal
25 fév. 2017

Ce gentil «demandeur d'asile» a été 6 ans dans l'attente sous l'administration Obama et n'est toujours pas régularisé. C'est la faute de Trump s'il entre illégalement au Canada, selon l'angle choisi du reporter.





MON COMMENTAIRE SOUS LA PHOTO

Photo : Radio-Canada

MON COMMENTAIRE

Les illégaux faux-réfugiés élevés en modèles; le nouveau truc à la mode  



«Le nouveau héros est ordinaire

[...]
Les nouveaux héros sont mis en boite
Quand on s'ennuie on les ouvre à la hâte
Qu'ils soient acteurs chanteurs ou mannequins
Quand ça va mal ils disent que ça va bien»


Le problème de l'angle (biais) médiatique expliqué : Ce gentil «demandeur d'asile» a été six ans dans l'attente, sous l'administration Obama et n'est toujours pas régularisé. C'est la faute de Trump selon l'angle choisi du reporter... 


Suite aux appels de #Trudeau qui offre d'ouvrir les portes aux illégaux et non régularisés U.S., il fuit les États-Unis et veut rester à Montréal.




Comme demandeur d'asile, celui qui est entré illégalement au Canada y vit en toute liberté. Bref, entré illégalement au Canada en plein hiver 2017 après 6 ans d'attente sous l'administration Obama, ils est clair (ironie) que c'est la faute de #Trump ; c'est ainsi que le reportage se présente


Comprenez-vous pourquoi plusieurs dénoncent le biais (choix de l'angle) médiatique? Le vrai problème est soit:

1) Durant les 6 ans, ils n'a pas réussi à faire la preuve que sa vie était menacée
2) Ou encore, le vrai problème est dans les délais administratifs que n'aurait pas réglé Obama qui a eu 8 ans pour régler ces choses.  


Illégaux et usurpation d'identité de travail aux États-Unis


Aux États-Unis, en moins de 4 ans, de fév. 2011 à déc. 2015:

  • 1,1 million de vols d'identités en vue d'un emploi, généralement commis par un illégal qui a besoin d'un numéro équivalent à notre numéro d'assurance sociale pour travailler et bénéficier d'avantages sociaux. 
  •  Constaté entre autres, par l'équivalent américain de notre Agence de Revenu du Canada (l' IRS - Internal Revenue Service). 

Et devinez pour quel parti politique les usurpateurs d'identité ont voté aux élections présidentielles de 2016?

Pendant ce temps, les citoyens américains, nés au pays ou à l'étranger et lésés par ces fraudes, doivent reconquérir l'intégrité de leur dossier d'historique de travail, de crédit, de fonds de pension, etc.


Après 6 ans d'attente dans les couloirs de l'administration #Obama aux États-Unis, ce gentil «demandeur d'asile» n'est toujours pas régularisé. Il décide de passer au Canada suite aux déclarations de #Trudeau qui annonce qu'il va ouvrir les portes aux ressortissants U.S.

On termine sur une note musicale, tirée de l'album «Les Nouveaux Héros» (1997) de Luc De Larochellière.

Luc De Larochellière - Les Nouveaux Héros (Youtube)



Aucun commentaire: