dimanche 13 septembre 2015

Crise des migrants: Les médias canadiens relaient des informations sans vérifications avancées

Pour vous dire combien l'affaire entourant le décès du jeune kurde syrien, Aylan, est mélangée depuis le début (ex. rumeurs démenties d'une possible mise en scène de la photo et autres), il y a eu aussi erreur sur le nom, connue au moins depuis le 3 septembre 2015 (Libération.fr): il ne s'agit pas d'Aylan KURDI mais bien d'Aylan SHENU. Au Canada et dans plusieurs médias étrangers, le nom KURDI est encore véhiculé; tellement qu'il semble impossible de faire marche arrière. Ce n'est pas grave, me direz-vous? Erreur! Et voici pourquoi.

Extrait du journal Liberation.fr, le 3 septembre 2015. Comme quoi, l'erreur a été observée très tôt dans l'affaire d'Aylan. Mais la machine médiatique était partie...

Mon point: si la presse écrite et les médias canadiens et étrangers sont si lents à corriger ceci, c'est une preuve de superficialité des investigations dans cette affaire 


On ne fait que relayer sans vraiment s'informer plus à fond et valider. Pourtant, il y a beaucoup en jeu. Ce n'est pas une affaire d'un chat monté dans un arbre... On exige que le Canada qui reçoit déjà bien au-delà de 200,000 migrants par année (YapasdePRESSE, 10 septembre 2015), en reçoivent 200,000 de plus.

Selon Statistique Canada, les résidents vivant au Canada nés à l'étranger, compose un cinquième (1 sur 5) de la population, selon le dernier grand recensement de 2011


«En 2011, la population du Canada née à l'étranger comptait environ 6,775,800 personnes. Elle représentait 20,6 % de la population totale, soit la plus forte proportion des pays du G8»
(...)
Immigration Au Canada, 1 personne sur 5 est née à l'étranger (Statistique Canada, recensement de 2011). 


Déjà, le 3 septembre, Libération.fr mentionnait l'erreur sur le nom de famille du jeune Syrien:


«Comment avons-nous pu, à Libération, ne pas publier la photo d’Aylan Shenu (d'abord appelé Aylan Kurdi par les médias turcs, avant que son véritable nom ne soit découvert), tout jeune enfant retrouvé mort noyé sur une plage turque ?» (Libération.fr, Le 3 septembre 2015)

Le Journal de Québec reproduit la même erreur sur le nom, 1 semaine après que Libération et d'autres médias de la presse européenne l'aient remarqué


Ceci comme plusieurs autres médias canadiens et d'ailleurs.

Intro d'un article du Journal de Québec, édition imprimée du samedi 12 septembre 2015. Au premier-plan, le Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, lors d'une rencontre des premiers ministres des provinces du Canada.


Publier un commentaire