samedi 30 mai 2015

«Fessée de Marine Le Pen à une Antifa haineuse»

Marine Le Pen, politicienne française de droite bien connue, répond à une activiste de gauche, qu'il y a une différence entre un racisme politique national malsain (fascisme) et le projet français d'intégration (un vrai vivre-ensemble) de plusieurs races ou ethnies et religions, sous une même nation partageant au minimum des valeurs communes de liberté et de tolérance.

Marine Le Pen, du Front National (France) lors d'un passage à l'émisison Le Grand Forum, sur Europe 1


 

Ce ne sont pas ses propres mots, mais une adaptation. Le problème de la France (et occidental montant) n'est pas l'acceptation de l'autre, mais la création de sous-nations dans la nation d'accueil. Ce serait le cas dans la zone européenne. Les communautés ont trop souvent, des valeurs totalement opposées au pays d'accueil et même entre elles.

Les opposants dans leurs pays se retrouvent opposants entre eux en Occident. Les communautés veulent reproduire les modèles qu'elles quittent. La droite de Le Pen prétend non pas dire non à l'immigration, mais à une immigration qui dépasse la capacité d'équilibre de la société d'accueil, et dissout la nation, dans des tentatives d'alliages incompatibles. Bref, il a fallu des siècles pour un certain équilibre démocratique viable entre des valeurs opposées (1), un respect mutuel des idées, mais il ne faut que quelques décennies pour faire tout basculer. Le Pen prétend que l'Union européenne contribue à déstabiliser les nations participantes qui ont chacune leurs caractéristiques propres (langue, valeurs, projets de société, mode électoral et parlementarisme, ...).

LIRE AUSSI sur le sujet

Scandale Grande-Bretagne: Les autorités ont couvert les crimes de gangs pédophiles

(dimanche 31 août 2014)

_______________ 

1. Exemple libéralisme contre conservatisme, laïcité contre religions, libertaires contre défenseurs de la morale plus traditionnelle, valeurs économiques plus à gauche contre la droite, etc.

Aucun commentaire: