lundi 2 mars 2015

Le Croissant-Rouge dénoncé sur Radio Vatican: à tort ou à raison?

S'agit-il de la réalité ou de fausses affirmations sur la discrimination systématique pratiquées par le Croissant-Rouge?


Toujours est-il que Mgr Jacques Behnan Hindo, l’évêque syro-catholique d’Hassaké (nord-est de la Syrie) a affirmé haut et fort, que le Croissant rouge ne respecterait pas les ententes avec la Croix rouge et qu'il pratiquerait depuis quatre ans, la discrimination et le refus systématique d'aide matérielle, contre les chrétiens d'Orient qui demandent de l'aide en Syrie, alors que les musulmans en recevraient.

Déclaration de Mgr Jacques Behnan Hindo, l’évêque syro-catholique d’Hassaké en entrevue à Radio Vatican (24 février 2015):


«Nous restons donc deux évêques : moi-même, syrien catholique et l’évêque assyrien. C’est sa communauté qui trinque, c’est cette communauté qui souffre. Nous souffrons tous avec elle. Nous devons être à peu près 120.000-130.000 habitants chrétiens dans la région, éparpillés un peu partout. La majorité est à Hassaké et à Kameshli. Il y en a pas mal qui ont émigré. Depuis quatre ans que la guerre dure, il y a à peu près 20-25% qui ont émigré. On ne peut vraiment pas avoir un chiffre exact parce que tous les jours, il y a des familles qui émigrent.(...)«Au Nord, la Turquie a tout fermé, absolument tout fermé. Elle laisse seulement passer les camions, les « Daeshiens », les troupes de Daesh, le pétrole volé à la Syrie, le blé, le coton. Tout cela peut passer la frontière mais personne ne peut passer.(...)
«Vous êtes donc encerclés, sous pression islamiste. Est-ce qu’il y a quand même une quelconque aide humanitaire qui arrive à vous parvenir ?»
«Il y a une chose que je voudrais dire : la Croix Rouge aide, fournit de l’argent au Croissant Rouge. Or, le Croissant Rouge ne donne absolument rien aux chrétiens. Hier, il y a eu le Croissant Rouge, UNHCR, etc, qui se sont baladés devant les télévisions, qui ont parlé comme s’ils avaient aidé les gens. Or, ils n’ont distribué, même pas une livre syrienne. Jusqu’à maintenant, le Croissant Rouge n’a rien donné aux chrétiens, et ce depuis quatre ans (ndlr : le début de la guerre). Je l’ai dit sur une grande chaîne arabe et là, je vous le dis aussi. Il faut que la Croix Rouge le sache. Il faut qu’il le sache. Ici, les responsables sont tous des Frères musulmans ou apparentés. Je le dis à voix haute parce que cela m’exaspère et me révolte.
» (1)

Réponse présumée de la Croix-Rouge, France


Voici un extrait de ce qu'a répondu la Croix-Rouge via Twishort (probablement une application automatique), à mon tweet et le site où cela pointe: 2 mars 2015, vers midi, heure du Québec, ou un peu avant. Il s'agit évidemment d'une opération de communications.

«Bonjour, pour faire suite aux propos tenu par Mgr Jacques Behnan Hindo, la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en parfaite concertation avec le CICR (Comité International de la Croix-Rouge), tient à rappeler les éléments suivants :
«Le Croissant-Rouge arabe syrien, le Comité international de la Croix-Rouge et les autres composantes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge assistent les Syriens vulnérables de toutes origines affectés par le conflit, à chaque fois que l’accès et leurs capacités opérationnelles le permettent. Notre Principe fondamental d’impartialité signifie que nous ne faisons aucune distinction basée sur la race, la religion, les croyances ou la couleur de la peau quand nous nous efforçons de venir en aide aux gens, que ce soit en Syrie ou n’importe où ailleurs dans le monde.«En tant que membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Croissant-Rouge arabe syrien travaille conformément à nos Principes fondamentaux de neutralité, d’indépendance, d’impartialité et d’humanité à travers tout le territoire national.(...)»  FIN DE L'EXTRAIT

Toujours est-il que cela ne paraît pas dans toutes les régions.


Mon opinion sur les déclarations de Mgr Jacques Behnan Hindo, l’évêque syro-catholique d’Hassaké ET la réponse de ce qui semble être un communiqué de la Croix-Rouge

Il ne faut pas s'emballer avec les propos de l'évêque, sans d'abord écouter l'autre partie, car on pourrait nuire à la collecte d'aide matérielle. 

Mais la réponse nous parle de politique, ententes ou conventions officielles avec le Croissant-Rouge. Quels sont les faits qui nous prouvent que ces conventions écrites sont effectivement respectées sur le terrain. Rien de précis sur des validations terrain concrètes, des dates, des points de vérification, etc. Pourquoi douterions-nous des témoignages de ceux qui sont malmenés et qui prétendent se butter aux refus d'aide?

Le seul moyen d'en avoir le cœur net serait de valider avec des cueillettes de témoignages et enquête sur le terrain (monitoring de demandes réelles aux sites de distribution). 

Si les choses sont avérées vraies, ce serait un crime de guerre. Je ne dis pas que la Croix-Rouge serait responsable, mais 

  • que l'organisme pourrait s'être fait trompé,
  • que si la durée des faits remonte aussi loin que quatre ans en arrière, il y aurait même eu incompétence ou pire (ex. manipulation par des intervenants syriens).

La Croix-Rouge devrait porter une attention particulière à ces allégations, car ce ne serait pas le premier mensonge en temps de guerre, ici de la part de gens qui sont présumés administrer le Croissant-Rouge dans la région, en étant accusés, à tort ou à raison, de conflits d'intérêt et de pratiques de discrimination. Pour ne pas entacher sa réputation, la Croix-Rouge doit pousser l'enquête plus loin, car la situation peut avoir changé au fil des mois.

Un nouveau tweet de la Croix-Rouge montre des photos de l'aide... du 26 février 2015. Les allégations diffusées sur Radio Vatican font référence à quatre années de discrimination anti-chrétienne par le Croissant-Rouge







Durant les quatre années de la guerre en cours, selon le témoignage diffusé sur Radio Vatican, l'aide provenait d'autres sources, malgré l'instabilité, mais pas du Croissant Rouge:

«Alors de qui provient l’aide que vous recevez ?
Par exemple, de l’Œuvre d’Orient, du Vatican, de la Congrégation orientale. Sinon, la Croix Rouge ne donne rien puisqu’elle donne tout au Croissant Rouge et le Croissant Rouge, ici, ne distribue même pas un milliardième de ce qu’il reçoit, rien aux chrétiens.» (Mgr Jacques Behnan Hindo, sur Radio Vatican, 24 fév. 2015)

Les organismes apportant leur support vivent logiquement le même contexte de guerre et de difficultés d'acheminer de l'aide.

Le Tweet qui a suscité la réponse (automatisée ?) de la Croix-Rouge:

(à noter que la couleur noire en deux bandes, n'apparaît pas dans le tweet d'origine, mais seulement dans son intégration au présent blogue)


________________
1.  Syrie : des dizaines de chrétiens capturés par l'Etat islamique. Radio Vatican, 24 février 2015.
http://fr.radiovaticana.va/news/2015/02/24/syrie__des_dizaines_de_chr%C3%A9tiens_captur%C3%A9s_par_letat_islamique/1125449

Aucun commentaire: