mercredi 25 juin 2014

Évasion d'Orsainville : Conseil no 3 de Megamind sur les trois ex-fugitifs du 7 juin 2014

Est-ce que quelqu'un peut nous expliquer logiquement et raisonnablement comment trois présumés criminels peuvent se défendre ensemble, plutôt que séparément, contre la justice au Québec? 

C'est ce que Megamind notre contact trouve aussi étonnant, dans un tweet du matin du mercredi 25 juin 2014:

Effectivement, quelqu'un peut-il nous expliquer sans rire de nous, pourquoi des présumés auteurs de crimes graves, même s'ils ont été complices, peuvent avoir l'autorisation d'un juge du Québec au moment de leur évasion le 7 juin 2014, pour préparer leur défense ensemble? La couronne (procureur de l'accusation) ne doit-elle pas justement faire ressortir la contradiction entre les versions? C'est quoi cette approche? 

S.V.P. ne me répondez pas que les trois détenus d'Orsainville peuvent préparer leur défense ensemble parce qu'ils étaient présumés associés dans le ou les crimes dont sont accusés ces 3 ex-fugitifs du 7 juin 2014 repris le weekend dernier. Ou que c'est parce qu'ils ont les mêmes avocats. Ce serait une mauvaise réponse. PENSONS-Y un peu. Voici 3 présumés criminels qui avant le jour de leur évasion, avaient autorisation les jours de semaine pour préparer ENSEMBLE leur témoignage. Ceci implique de pouvoir aligner leur version... Y a-t-il un pilote dans ...l'hélico? Quelque chose ne marche pas dans ce système digne des films de l'ancienne série française Les Charlot (...).
Les Charlots. Groupe musical formé en 1966 qui s'est fait connaître par ses films dans les années '70. Ancienne série de films du genre comédie (humour absurde).

Publier un commentaire