mercredi 19 juin 2013

«Option famille» pour Jean-Martin Aussant, chef d'Option nationale (Québec)

Jean-Martin Aussant, chef non élu du jeune parti Option nationale (ON) a annoncé mercredi le 19 juin 2013 (1), qu'il quitte la vie politique pour des raisons personnelles et pour ne plus négliger sa famille. Il faut dire que bâtir un nouveau parti de gauche, ce n'est pas facile, car plusieurs partis portent à gauche au Québec en ce moment. Le parti ON est aussi fortement axé sur la souveraineté. Il a été créé en vue de la dernière élection du Québec de 2012.

Jean-Martin Aussant
Le chef non élu du parti ON, sans député, s'était fait voter un salaire par le parti récemment. La nouvelle de la démission du chef de ce jeune parti arrive de manière plutôt inattendue dans le milieu politique québécois, mais moins, il semble, au sein du conseil national du parti. 

Y aurait-il un lien avec cette autre nouvelle, où le parti ON, lors de son tout récent conseil national, a perdu un de ses deux représentants des régions. Sébastien Lévesque, un professeur de philosophie du Cégep de Jonquière, quittait plus tôt en juin pour «malaise idéologique» et en raison de «tiraillements internes» (2). L'autre représentant des régions toujours en poste est Patrick Bourgeois; connu pour ses positions radicales.

Ce nouveau parti indépendantiste serait-il atteint du même mal que le PQ: dissension chronique et présence de certains militants coriaces; un parti polarisé qui attaque ses chefs? L'on peut se demander: assistons-nous à une radicalisation du parti, ou encore à une purge? Le membre et représentant sortant, Sébastien Lévesque, avait fait état dans un message expédié au journal Le Soleil (La Presse) il y a quelques semaines, d'un problème éthique pour décrire une «logique de clan malsaine». Identifiant un second problème, il invitait ses collègues à se pencher sur des questions de «démocratie», à l'interne (3).
_______________
1.  Jean-Marc SALVET. Jean-Martin Aussant quitte la politique: le PQ voit une occasion à saisir. La Presse.ca  | Le Soleil, mercredi le 19 juin 2013

2.  Michel CORBEIL. Option nationale perd un de ses deux représentants des régions.
LaPresse.ca | Le Soleil, 3 juin 2013

3. Même référence.

Publier un commentaire