lundi 23 juillet 2012

L'étrange Anders B. Breivik: un an depuis le drame norvégien

C'était le 22 juillet 2011. L'étrange Norvégien, Anders Behring Breivik, tuait 77 personnes, dont huit dans un attentat à la bombe à Oslo et 69, lors d'une chasse à l'homme meurtrière sur une petite île. Dans cette histoire, il ne faudrait pas trop chercher de logique. Les faits et les photos et déclarations de son manifeste, semblent indiquer un être narcissique, calculateur et conscient de ses actes, mais par moment incohérent.

Anders Behring Breivik
dans un costume rituel
du type Franc-maçon.
Source : le manifeste
idéologique du tueur, 2083
écrit sous pseudonyme

Après avoir atteint la petite île d'Utoeya en embarcation (l''île sert de camp d'été),   Breivik en était descendu le 22 juillet 2012 pour se mettre à tirer à vue puis dans une chasse à l'arme militaire, sur des jeunes rassemblés pour un camp de courte durée (une retraite) sur la petite île. Il leur était pratiquement impossible de s'évader, à moins d'atteindre un bateau à la nage. La chasse morbide et sans pitié a duré de longues minutes en raison du temps d'intervention des policiers.

Dans un manifeste de 1500 pages préalablement préparé (avant les évènements) pour expliquer son attentats à caractère idéologiqueAnders Behring Breivik se décrivait lui-même comme un chrétien doutant de l'existence de Dieu et ne priant pas. Par contre, Breivik y affirmait à la fois la suprématie de la culture "chrétienne" européenne (en tant que culture politique) et la fierté de ses origines de culture nordique païenne. On le voit sur la photo ci-contre, dans un costume cérémoniel d'un culte maçonnique (Franc-maçonnerie). La page couverture de son manifeste écrit sous un pseudonyme, porte les signes d'un ordre de templiers franc-maçons ainsi que la mention latine connue «Templique Solomonici». Breivik n'a jamais regretté son geste idéologique depuis, ni voulu utiliser une défense sur la base de non-responsabilité pour raisons psychologiques.


page couverture du manifeste «2083» d'Anders Breivik écrit sous pseudonyme Andrew Berwick

























Le 22 juillet 2012, les Norvégiens ont commémoré le premier anniversaire des évènements pour affirmer la victoire de la démocratie et de l'équilibre sur le radicalisme meurtrier. Un millier de jeunes se sont rassemblés sur l'ìle d'Utoeya pour une cérémonie officielle et 50,000 Norvégiens dans le centre d'Oslo pour un concert de Bruce Springsteen.

[photo de l'homme armé retirée]

Aucun commentaire: