jeudi 24 mai 2012

Lien confirmé entre la CLASSE (ASSÉ) et le Communisme

24 MAI 2012. Certaines rumeurs fondées, d'autres qui ne le sont pas, circulent sur le leader le plus visible de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois. Le FM93,3 de Québec a mis un "valideur" là-dessus. Les liens avec des mouvements d'extrême-gauche, notamment communistes ET le bureau d'Amir Khadir sont plus que probables. Cela confirme que le débat dépasse nettement les frais de scolarité qui furent le combat instrumentalisé pour mettre en branle le chaos et la guerre idéologique permanente (mon point de vue) dans laquelle le Québec vient d'entrer. Une conseillère et collaboratrice d'Amir Khadir a travaillé à co-rédiger l'argumentaire de la CLASSE et publie aussi sur le magazine en ligne Cause commune, de l'Union communiste libertaire. Cette professeure en sociologie et soeur du colocataire de Nadeau-Dubois, collabore aussi régulièrement aux numéros des Nouveaux cahiers du socialisme, un collectif d'analyse politique où il est souvent question du "prolétariat". Alors question: quel politicien se fait du capital politique dans cette affaire de manifestations incessantes du printemps? Pas uniquement le PLQ; Québec Solidaire aussi apparemment. Bonne fin de journée! (mis à jour 14 sept. 2012).

La CLASSE est la Coalition large de l'ASSÉ (création de l'ASSÉ), laquelle fraye dans ces eaux nettement anticapitalistes et même anarchistes. Ce qui suit ne fait que confirmer les accointances idéologiques que l'on savait.

(...)


Nouveau lien ajouté le 14 sept. 2012: 
Félix SÉGUIN. Gabriel Nadeau-Dubois. L'ancien leader étudiant travaille pour la CSN - Agence QMI Canoe.ca. 13 septembre 2012. On y apprend que GND est invité par le journal communiste L'Humanité pour participer à une fête à la Courneuve, en banlieue de Paris.

Le rouge et le noir (l'ordre et la forme peuvent varier) symboles de l'anarcho-communisme (anarchisme + communisme) et aussi de l'anarcho-syndicalisme (noir pour anarchisme, rouge pour communisme).L'idéologie prône entre autres, l'abolition de la propriété privée et du salariat. Cela nous rappelle certains éléments du projet de Québec Solidaire... Selon l'idéologie il n'y aurait plus d'artistes riches (ex. humoristes); ceux-ci partageant leurs richesses avec ceux qui réussissent moins.
Un des meilleurs exemples de ces charismes politiques et des sourires qui tuent est le dictateur communiste bien connu sous son surnom de Pol Pot (1928-1998), surnom pouvant provenir de: Political Potential. Celui-ci était à la tête des Khmers rouges, entité communiste responsable de la disparition de 2 millions de Cambodgiens. Je suis étonné que des journalistes se basent sur les sourires pour donner aux néo-communistes comme Gabriel Nadeau-Dubois, un accès privilégié aux médias et leur donner l'avant-scène à la moindre occasion.
Remarquez les sourires qui tuent du communisme des Khmers rouges (reportage de 1998). Sourires et justice ne sont pas interchangeables.

LIRE AUSSI :
Parti Québec Solidaire: le programme "retrouvé" ( DERRIÈRE LES SOURIRES: EXTRÊME-GAUCHE ET RESTRICTIONS DES LIBERTÉS,13 juillet 2012)
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2012/07/parti-quebec-solidaire-programme.html#more

Publier un commentaire