jeudi 9 mars 2017

Les allocations de l'État financent les djihadistes partis de la Suède

Plusieurs volontaires djihadistes partis de la Suède pour servir l'État islamique ou un équivalent en Syrie et en Irak se sont financés à même les allocations et programmes sociaux suédois.


Récemment, la presse nord-américaine bêlait en chœur:
«Quels problèmes en Suède? Il n'y a pas de problèmes en Suède... Pas de problèèèmes en Suèèède!»

Pendant ce temps, une investigation sur le financements de plusieurs ressortissants djihadistes faisant le voyage en provenance de la Suède et du Danemark, vers l'Irak ou la Syrie, allaient révéler que ceux-ci se finançaient à même les programmes sociaux suédois et danois, tout en étant à l'étranger.

Un combattant ou un sympatisant de l'État islamique s'amuse d'une fillette captive, dans ce qui pourrait être un marché aux esclaves.

Voici une traduction d'un extrait d'un article de RT News inspiré du rapport:

«Les aspirants-djihadistes qui se sont rendus en Irak et en Syrie en provenance de la Suède et du Danemark se sont financés à même les programmes sociaux de l'État, selon un rapport de la "Swedish National Defense University" (Université suédoise de la défense nationale).
«Le rapport a examiné des centaines de personnes qui ont quitté pour rejoindre des groupes extrémistes tels que l'État islamique (EI, EIIL) entre 2013 et 2016. [Le rapport] commandé à la demande de l'Autorité de surveillance financière, montre que la majorité [des ressortissants] recevait encore une allocation de subsistance, les prestations pour enfants, le soutien au logement, et les prestations parentales à l'étranger, tandis que d'autres personnes administraient leur courrier pour donner l'impression qu'ils étaient encore à la maison.
«Dans quelques cas, les individus ont aussi déposé des demandes de prêts d'étude à l'étranger.»
 (RT News, 9 mars 2017)

LIRE l'article complet (en anglais)

Swedish jihadists funded themselves through benefits, govt says ‘unacceptable’ (RT NEWS, 9 mars 2017)

_______________

1.     Wannabe jihadists travelling to Iraq and Syria from Sweden and Denmark have supported themselves through state benefits, a report by the Swedish National Defense University has found.

The report examined hundreds of individuals who left to join extremist groups such as Islamic State (IS, formerly ISIS/ISIL) between 2013 and 2016. Commissioned at the request of the Financial Supervisory Authority, it has found that the majority was still receiving living allowance, child benefit, maintenance support and parental benefits while abroad, having other people handle their mail to make it look like they were still at home.

In some cases, the individuals also applied for overseas study loans.

https://www.rt.com/news/380052-swedish-jihadists-benefits-report/
(page consultée le jeudi 9 mars 2017)

Aucun commentaire: