lundi 25 juillet 2016

Le jeune handicapé Jérémy Gabriel se serait satisfait d'excuses de l'humoriste trash Mike Ward





Mon commentaire à l'article publié dans le Journal de Montréal / Journal de Québec


«Je suis sûr que plusieurs porteurs des commentaires les plus anti-Jérémy n'ont pas d'enfants. Pourtant, ils n'accepteraient pas dans le journal un article contre les pitbulls et autres pitous. Ce que le jugement dit en bref, c'est que même lorsqu'une personne choisit la vie publique, elle ne renonce pas au respect de sa dignité, de son honneur et de sa réputation.
L' humour trash (traduction humour poubelle) de Ward est du même niveau que Jeff Fillion (animateur radio déchu) qui avait dit que la taille du cerveau de Sophie Chiasson était inversement proportionnel à la taille de ses seins. Il a perdu sa job suite à la poursuite qu'il a perdue.  Et il y a encore de la radio d'opinion, comme il y aura encore des humoristes après la cause Jérémy  
Le montant aux parents s'explique facilement : les propos violant la Charte des droits sont arrivés lorsqu'il (Jérémy) était encore mineur et ce sont les parents qui paient les factures...  Même Ward avoue que la publicité de cette poursuite lui amène plus de revenus que les faibles pénalités à payer». 



Publier un commentaire