dimanche 16 septembre 2012

Avortements au Québec; pas tous comptabilisés (2015)

LES CHIFFRES COMPLETS. LE SAVIEZ-VOUS? Le nombre des avortements diffusés officiellement dans les médias est sous-estimé. De 2002 à 2011, le nombre réel corrigé des avortements est en moyenne de l'ordre de 29949, si l'on tient compte de la sous-estimation. Voici pourquoi. 
(article refondu le 6 avril 2013, mis à jour le 25 mars 2015)


En 2011, chaque fois que naissaient 100 enfants au Québec, environ 30 fœtus prenaient le chemin de la poubelle  l'incinérateur 



C'est plus encore, si l'on tient compte de la sous-estimation de 3 à 10%. Car selon l'Institut de la Statistique du Québec (2012), les chiffres officiels ne tiennent compte que des avortements payés à l'acte et pas de ceux dont les médecins sont rémunérés à l'heure (ex. CLSC). Sûrement pas tous des viols! 


Les statistiques diffusées dans les médias, sur le nombre d'avortements par année au Québec, ne tiennent pas compte de tous les avortements 


Les statistiques diffusées dans les médias n'incluent pas les IVG (interruptions volontaires de grossesse) pratiquées par des médecins rémunérés à salaire plutôt qu'à l'acte; une sous-estimation variant entre 3 et 10 pourcent du nombre d'avortements par année selon l'Institut de la statistique du Québec.

En incluant l'estimation de ceux-ci aux chiffres diffusés, il n'est donc pas faux de dire que pour période de 10 années de référence, 2002-2011, le Québec a "géré" près de 30000 avortements par année (plus de 29400 en appliquant une correction médiane de 6,5 %, le milieu entre 3 et 10%). 


C'est en quelque sorte, une "ville" par année qui est ainsi éliminée des naissances entre 2002 et 2011


Il faut préciser que ce ne sont pas des données secrètes, mais on ne les crie pas sur les toits non plus. 

Voici par exemple, le nombre d'avortements provoqués payés à l'acte chaque année, et le nombre d'avortements pour chaque 100 enfants nés au Québec depuis pour les 10 années décennie 2002-2011


Avortements payés à l'acte au Québec (2002-2011) AVANT la correction de 3 à 10% en plus

Année Nombre d'avortements payés à l'acte Nombre d'avortements pour chaque 100 naissances



2002 29140 40,2
2003 29429 39,8
2004 29460 39,8
2005 28080 36,8
2006 28255 34,5
2007 26926 31,9
2008 26546 30,2
2009 26497 29,8
2010 26124 29,5
2011 26248 29,7
TOTAL 10 ans 276705




Source: Institut de la statistique du Québec. Lien consulté le 25 mars 2015.
Tableau : 
Interruptions volontaires de grossesse (nombre, rapport pour 100 naissances et taux pour 1 000 femmes), hystérectomies, ligatures, vasectomies, réanastomoses et vasovasostomies1, Québec, 1971-2011

Cependant, il est bien spécifié par l'Institut de la statistique du Québec et la Régie de l'assurance-maladie, à la note 2 dudit tableau que
«Certaines interruptions pratiquées par des médecins salariés plutôt que rémunérés à l'acte ne sont pas comptées. La sous-estimation se situe le plus souvent entre 3 % et 10 %, mais elle a parfois été plus grande, notamment au milieu des années 1980» (Institut de la statistique du Québec, VOIR NOTE 2, sous le tableau
Interruptions volontaires de grossesse (nombre, rapport pour 100 naissances et taux pour 1 000 femmes), hystérectomies, ligatures, vasectomies, réanastomoses et vasovasostomies1, Québec, 1971-2011.

Le nombre d'avortements est sous-estimé de 3 à 10% au Québec, car il ne tient compte que des avortements payés à l'acte. Source: institut de la Statistique du Québec.http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/naissance-fecondite/415.htm

Près de 30,000 avortements provoqués par année au Québec, c'est ce à quoi on arrive en 10 ans (chiffres officiels connus en 2011), avec une correction se situant entre 3% et 10% de plus applicable à la moyenne de 27671 avortements payés à l'acte, annuels (276705 avortements sur 10 ans) pour la période 2002 à 2011. 

Exemple de correction sur le calcul des avortements  pour 2011, si l'on estime le nombre des avortements payés à salaire

En 2011, on a dénombré au Québec, 26248 avortements payés à l'acte. Mais si l'on considère que ce nombre de l'année 2011 est sous-estimé de 3 à 10% selon l'Institut de la statistique du Québec et la Régie de l'assurance-maladie, on peut alors évaluer le nombre réel d'avortements provoqués.

En réalité, si l'on inclut aussi les avortements qui sont rémunérés à salaire (non comptabilisés dans le 26248 de l'année 2011), on obtient:
MINImum approximatif de 27035 avortements provoqués en 2011
(hypothèse de correction de +3%)
MAXImum approximatif de 28873 avortements provoqués en 2011 (hypothèse de correction de +10%).

Avortements provoqués: estimation corrigée annuelle pour la période de 10 années entre 2002-2011


De 2002 à 2011 au Québec, on a un nombre compilé et diffusé officiel de 276705 avortements provoqués payés à l'acte (MOYENNE = 27671 par année).


En incluant les avortements rémunérés à salaire (non comptabilisés dans les chiffres diffusés), on peut estimer:


Nombre réel d'avortements provoqués pour 10 années de référence, 2002-2011
MINIMUM ESTIMÉ :      285006 avortements provoqués (correction minimale de +3% appliquée) et 
MAXIMUM ESTIMÉ :     304376 avortement provoqués (correction maximale de +10% appliquée) 

Nombre reporté par année:
28501 par année (MINIMUM approximatif)

et 30438 par année (MAXIMUM approximatif)
DONC ENVIRON 29469 avortements par année pour les 10 années 2002-2011, il est donc VRAI que le Québec a "géré" près de 30000 avortements subventionnés par année et ceci en pleine période où la population a grand besoin de bébés pour rééquilibrer les groupes d'âges représentés dans la population.

KutLess - To Know that You're Alive (video)

Publier un commentaire