mercredi 30 mai 2012

Québec (Colrouge.com): un indépendant pour la majorité silencieuse

Le "grand tintamarre" a réveillé la majorité de la région de la capitale du Québec

Devant la "démocratie représentative" de la minorité qui prend la rue et se donne un accès direct aux ministres depuis plus de 100 jours pour contourner la voie de la majorité, se lève une population exaspérée de  la grande région de Québec (Capitale du Québec). Une station de radio de Québec amasse plus de 17,000 appuis en 24 heures chrono, via l'initiative Colrouge.com (1), (16,924 appuis à 7h24 et 17,374 à 8h08 aujourd'hui le 30 mai 2012). Le test visait depuis hier matin le 29 mai et sous l'initiative de l'animateur Sylvain Bouchard, à mesurer le potentiel de la grande région de Québec pour se donner un député indépendant qui représenterait une tranche importante de la société qui ne peut pas passer son temps à manifester dans les rues ou à voter à l'infini, sur les réseaux et se sent flouée par ceux qui bénéficient des subventions payées par elle. Cela prendrait la forme d'une sorte de "Député Académie" pour trouver rapidement un(e) indépendant(e) qui parlerait pour la majorité silencieuse à l'Assemblée nationale, MAIS, sans être lié par la ligne d'un parti politique.

AUTRE texte: ColRouge.com menacé par une cellule d'Anonymous

L'exemple d'Amir Khadir qui, seul élu de son parti, fait le combat pour l'extrême gauche (tendance communiste) et a occupé beaucoup de place dans les médias depuis environ deux à trois ans, a convaincu les citoyens de la région de la ville de Québec de se résigner à l'idée d'appuyer un(e) député indépendant(e). C'est la voie rapide pour une voix à l'Assemblée nationale et sur la place publique, sans passer par un parti officiel. Il reste à confirmer le comté, peut-être celui de Vanier.

Le (la) député indépendant(e) serait une
sorte de Coeur Vaillant (Braveheart)
démocratique. Photo: Braveheart, image
modifiée par YapasdPRESSE.Blogspot
(30 mai 2012)
Le mouvement citoyen RCR - Rassemblement des cols rouges (un clin d'oeil à RCR - Réanimation cardio- respiratoire)  vise non pas à créer un parti politique de plus, mais à se donner un(e) député; une sorte de tireur d'élite  politique ou de "Coeur Vaillant", qui travaillerait avec acharnement pour représenter la majorité des "cols rouges", la classe moyenne, qui doit aller travailler pour nourrir leurs familles ou payer les services pour ceux qui ne peuvent le faire (ou ne le veulent pas!).  Ce sont aussi ceux qui doivent étudier et se former ou qui ont travaillé dur pour développer le Québec dont nous héritons. Ces "cols rouges" n'ont pas le temps d'aller manifester dans les rues à 14h (2 heures de l'après-midi) le mardi, puis cinq ou six fois par mois et se sont sentis frustrés des bientôt 4 mois de monopolisation du débat sur la hausse des frais de scolarité par un détournement de la démocratie via la rue. C'est par la rue et par les manifestations perpétuelles, qu'une minorité a démontré qu'elle pouvait faire reculer à quelques reprises le gouvernement, même contre l'opinion de la majorité dans citoyens. L'anarchie des derniers mois et le "grand tintamarre" des  manifestations derniers jours (casseroles), aura réveillé la classe moyenne qui est souvent aussi la majorité silencieuse. Ce sont ceux pour qui les hausses de taxes associées au "tout gratuit", impactent directement sur l'économie familiale et donc sur les libertés de choix en divers domaines.

Action citoyenne du RCR - Rassemblement des Cols Rouges
Capture d'écran d'une section de la page Colrouge.com, le 30 avril 2012


Qui se qualifie comme "col rouge"? On peut lire les douze points, une sorte de manifeste, sur la page du mouvement né en un jour: RCR - Rassemblement des Cols Rouges Il reste cependant que seul les citoyens du comté retenu pourront voter, mais les autres pourront supporter la démarche de diverses façons.
Capture d'écran d'une section de la page Colrouge.com, le 30 avril 2012, à 19h02 (7:02 P.M.)
AUTRE texte:

ColRouge.com menacé par une cellule d'Anonymous


_______________
1.   http://www.colrouge.com (inactif 2015)

Aucun commentaire: