samedi 5 septembre 2015

Aylan, l'étranger, OU hypocrisie des élites du Québec (médias inclus)

Il y a beaucoup d'hypocrisie et de malhonnêteté intellectuelle dans les suites de la guerre actuelle de Syrie et dans l'impact médiatique de la photo du petit Aylan, 3 ans.  

(mise à jour 6 septembre 2015)

Maintenant, l'étranger qui faisait peur a une silhouette: celle d'Aylan Shenu, garçon de 3 ans, qui a péri noyé durant une tentative de sa famille de joindre l'Europe illégalement depuis la Turquie, où ils avaient déjà un appartement, lors d'une courte mais périlleuse traversée.

La photo qui a choqué le monde. Moi le premier. Mais cependant, après des innombrables victimes et d'esclaves et des centaines de milliers de déplacés et de réfugiés

Dans l'ordre des choses, quiconque a un gramme d'honnêteté se souviendra que depuis plusieurs mois nous entendons ou lisons des rapports de presse sur les villes conquises par l'État islamique (EI, islamiste dans les faits) et les déplacements de nombreux «chrétiens» de Syrie et autres minorités refusant allégeance (conversion publique) à l'Islam (LeParisien.fr, 18 Avril 2014).  

Il s'est passé dans la montée de l'EI, la même chose, même silence, qu'avec les chrétiens pris littéralement en chasse par les islamistes Boko Haram en Afrique (filles enlevées, écoles attaquées, ...) Et par d'autres combattants mystérieux lors d'élections présidentielles médiatisées en d'autres pays africains, mais ciblant curieusement les chrétiens. Ou comme le silence sur la sévère persécution des gens christianisés de certaines régions de l'Inde (Orissa), dont ont pourtant parlé d'autres médias comme la BBC.

Si les médias du Canada, ICI Radio-Canada en tête, ou autres avaient réellement voulu mettre l'accent sur l'importance de les accepter, ils auraient mis l'accent sur l'urgence d'en recueillir des milliers, déjà fin 2014 ou début 2015, soit bien avant la migration des dernières semaines. Résultat: maintenant la course à l'Occident risque de devenir une loterie pour laquelle il suffit d'entrer dans la marche des vraies victimes.


VOIR par exemple ces nouveaux développements Les parents d'Aylan ne fuyaient pas la guerre mais cherchaient des conditions meilleures 
(5 septembre 2015) La tante des enfants qui ont péri de la famille raconte l'histoire (Youtube anglais sous-titré en français) sans le filtre inutile et idéologique de la majorité de nos journalistes québécois. On ne veut pas entendre ce qu'ils pensent ou extrapolent pour remplir du temps, on veut entendre ce que la tante dit. Son témoignage #video sur Youtube : https://youtu.be/FPr2WOGSMtI



Les photos et reportages visuels nous montrent que nous ne voyons plus uniquement défiler des familles en fuite, avec beaucoup de mères et d'enfants, mais des jeunes hommes en bonne santé de moins de 30 ans, d'origine musulmane, qui réclament leur droit d'asile.  Où sont les femmes? Où sont les bébés et enfants de moins de 12 ans? Il est clair d'après l'évolution des photos et vidéos, que nous faisons face à deux sortes de déplacements actuellement. 

  • Les réfugiés et déplacés (non encore réfugiés) appartenant à la minorité judéo-chrétienne dits «chrétiens de Syrie» et avec eux d'autres minorités non musulmanes, ensemble ciblées par l'État islamique par des radicaux depuis de nombreux mois
  • Et des migrants qui ne semblent pas faire partie des minorités et qui pourraient se tourner vers ou être reçus par d'autres pays du Moyen-Orient et du Proche-Orient et qui ne le font pas ou qui sont refusés par eux. 

Combien de fois durant les deux dernières années avez-vous entendu ICI (la CBC francophone) ou encore les partis politiques et médias plus à gauche, réclamer l'accueil pour les premières vagues de réfugiés de 2014, forcés à se soumettre ou à fuir leurs villes et villages? Combien de fois ces mêmes groupes ont-il réclamé ou encouragé l'intervention du Canada pour aider à stopper la progression de la secte politique de l'État islamique et des radicaux qui les ont précédés? Des aspirants/aspirantes premiers-ministres/premières-ministres verts, rouges, orangés ou autres, devraient tous devenir rouges de honte.

Pourquoi nos portes sont-elles restées fermées lorsqu'il était évident que des masses de familles réfugiées ou en déplacement ne pourraient pas retourner en Syrie à moyen terme?


Réponse: parce qu'une bonne partie de l'élite des médias (ICI Radio-Canada étant no 1) et du politique et des hauts-fonctionnaires ont une chose en commun qui leur répugne. Cette chose en commun, c'est l'arrière-plan historique judéo-chrétien des premières vagues de réfugiés. Point. L'élite séculière antichrétienne qui a acquis énormément de poids dans notre société ne voulait pas voir s'accroître le poids politique de souche historique chrétienne (christianisme au sens large) dans notre nation. Voilà.

Hypocrisie répugnante face à l'expulsion ou l'élimination par l'État islamique des «chrétiens» de Syrie


Des enfants morts en victimes de façon tout aussi sordide, sinon plus que le jeune Aylan, des mères et leurs fillettes marchant vers la misère, rattrapées et reprises comme esclaves et esclaves sexuelles, il y en a eu des milliers. Tout le monde le savait; du moins tout le monde qui voulait savoir, mais en tout cas, certainement les politiques et les médias comme ici Radio-Canada et une certaine animatrice qui joue maintenant les justicières. Mais il a fallu un petit garçon, dont l'histoire est pourtant différente, comme victime cristallisante des millions de déplacés, pour que le silence ne puisse plus être maintenu par une élite antichrétienne qui est partout dans l'État et les médias et pour que la réalité de la misère de familles d'arrière-plan historique judéo-chrétien ne puisse plus être empêchée d'être connue, du moins au Québec. 

Donc, cessons, du moins au Canada, de faire les hypocrites. Nous savions. Sauf que la différence ces dernières semaines, c'est que la loterie de la course à l'Occident est commencée, si bien qu'il sera nécessaire de séparer les vraies victimes, des jeunes hommes opportunistes qui rêvent de s'établir en Europe, voire en Amérique du Nord, alors qu'ils ont la culture et la religion des pays d'alentour, parce qu'ils n'étaient pas des minorités ciblées dans leur pays. Séparer aussi les vraies victimes de persécution, des migrants qui cherchent de meilleures conditions économiques, sans être des réfugiés.


Vous ne saviez pas, ICI Radio-Canada et partis politiques amis? Ah bon... Alors on va vous aider:


WashintonPost.com 
The horrific results of Obama’s failure in Syria
3 septembre 2015
Pour des faits et statistiques déjà connues lorsque la photo d' Aylan a été publiée. L'impact de la politique d'Obama.


LeParisien.fr
18 avril 2014
Syrie : une religieuse dénonce des crucifixions de chrétiens par des jihadistes
La religieuse donne des exemples de traitement très ciblés (antichrétiens) et inhumains auxquels sont soumis des minorités de souche historique chrétienne.


20Minutes.fr
11 septembre 2014
Bien que l'article parle de l'État islamique en Irak et non en Syrie, il décrit les pratiques de ces «combattants» pour conquérir le monde pour l'Islam. Et vous faites parties du monde à conquérir.
Etat islamique: «Soit les chrétiens d'Irak se convertissent ou paient une taxe, soit ils meurent»
http://www.20minutes.fr/monde/1441575-20140911-etat-islamique-chretiens-irak-convertissent-paient-taxe-meurent


Le refus d'ouvrir les portes de l'Occident aux minorités d'arrière-plan historique chrétien du Proche-Orient
(texte publié le 21 décembre 2014)
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2014/12/4-decembre-la-nouvelle-qui-ma-le-plus.html


En 2013

Syrie : le conflit vu par un chrétien irakien

(texte publié le 27 juin 2013)
Cet article publié sur ce blogue décrivait, dès 2013, les observations d'un député irakien
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2013/06/syrie-le-conflit-vu-par-un-chretien.html


Autres dénonciations avant la photo d'Aylan

Le Croissant-Rouge dénoncé sur Radio Vatican: à tort ou à raison?

(texte publié le 2 mars 2015)
Fondé sur une déclaration d'un évêque syro-catholique d’Hassaké en entrevue à Radio Vatican (24 février 2015).
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2015/03/le-croissant-rouge-denonce-sur-radio.html

Publier un commentaire