mercredi 21 janvier 2009

Analyse du discours de Barack Obama; orientations politiques probables en tableau

Je vous propose ci-dessous un tableau d'analyse politique sommaire des orientations qu'on peut pressentir dans le discours d'investiture du président des États-Unis, M. Barack Obama. Un prochain commentaire suivra.


Discours Obama : action ou engagement pressentis – Tableau


Thématique traduisant des
orientations

Traduction d'extraits choisis
(traduction sur www.canoe.com)

Action ou engagement pressentis

Crise
(guerre, économie)

opérer des choix
difficiles

Donc,
des choix qui déplairont à certains intérêts
en vue des changements attendus

pétrole

la façon dont
nous utilisons l'énergie renforce nos adversaires et menace
notre planète

Réduction
de la dépendance et de la consommation de pétrole;
normes à prévoir de l'État

Perception
de certains du déclin de l'Amérique

la peur tenace de ce que
le déclin de l'Amérique est inévitable

S'attendra
à des efforts pour se relever rapidement

La
politique

la fin des rancunes
mesquines et des promesses non tenues, des récriminations
et des dogmes éculés qui ont trop longtemps étranglé
notre politique

Une
volonté de faire de la politique différemment (oui
mais comment?)

Fierté
nationale et effort

En réaffirmant la
grandeur de notre nation, nous comprenons que la grandeur n'est
jamais donnée. Elle doit être gagnée.

La
motivation en jouant sur la corde sensible de la fierté
nationale et sur l'histoire des États-Unis.

Au-delà
de l'individualisme ou des clans, de l'ethnie ou de la classe
sociale

Ils ont vu dans
l'Amérique plus que la somme de nos ambitions
individuelles; plus que toutes les distinctions de naissance, de
richesse ou de clan.

Virage
vers des politiques plus communautaires, ou du moins d'intérêts
communs.

Guerres
passées

Pour nous, ils se sont
battus et sont morts, dans des endroits comme Concord et
Gettysburg; en Normandie et à Khê Sahn.

Politique
de la guerre juste

crise
et nature de la nation

Nos capacités
demeurent intactes. Mais le temps où nous résistions
au changement, où nous protégions des intérêts
étriqués et repoussions les décisions
déplaisantes, ce temps est assurément fini.

Des
décisions impopulaires seront discutées et
débattues, entre autres pour les choix sociaux et
économiques qui s'imposent.

Infrastructures
et création d'emploi

nous agirons, non
seulement pour créer de nouveaux emplois, mais pour jeter
les bases d'une nouvelle croissance. Nous construirons les routes
et les ponts, les réseaux électriques et numériques
qui irriguent notre commerce et nous relient.

Création
d'emplois et améliorations / développement des
infrastructures.

Science
et nouvelles technologies

Nous rendrons sa place à
la science et exploiterons les merveilles de la technologie pour
améliorer la qualité des soins de santé et
abaisser leur coût. Nous maîtriserons le soleil, le
vent et la terre pour alimenter nos voitures et faire tourner nos
entreprises.

Une
politique des sciences et technologies en vue des applications
concrètes, notamment en santé et en énergie.

Éducation

Et nous transformerons
nos écoles, lycées et universités pour
répondre aux exigences d'une nouvelle ère. Tout
cela, nous pouvons le faire. Et tout cela, nous le ferons.

Une
éducation / instruction plus axée sur l'application
des temps actuels et des besoins.

Programmes
de l'État

La question que nous
posons aujourd'hui n'est pas de savoir si notre gouvernement est
trop large ou trop resserré, mais s'il fonctionne, s'il
aide les familles à trouver des emplois décemment
rémunérés, des soins à leur portée,
une retraite digne. Si la réponse est oui, nous avons
l'intention de continuer. Si la réponse est non, ce sera la
fin de ces programmes.

Évaluation
et réforme des programmes de l'État.

Gestion
des dollars publics

Et ceux d'entre nous qui
gèrent les dollars publics devront rendre des comptes [...]
ce n'est qu'ainsi que nous pouvons restaurer la confiance cruciale
entre un peuple et son gouvernement.

Restaurer
la confiance du peuple envers le gouvernement.

Économie
de marché

sans un oeil attentif,
le marché peut échapper à tout contrôle
et que la nation ne peut pas prospérer quand elle ne donne
qu'à ceux qui sont prospères.

Intervention
de l'État dans les politiques économiques et dans le
capitalisme.

Défense
(armée)

Pour ce qui est de notre
défense commune, nous refusons de faire un mauvais choix
entre notre sécurité et nos idéaux.

Politique
militaire orientée en fonction des droits de l'homme.

Politique
militaire internationale

l'Amérique est
l'amie de chaque nation et de chaque homme, femme et enfant qui
aspire à un avenir de paix et de dignité, et que
nous sommes prêts une fois encore à ouvrir le chemin.


Rappelez-vous que les
générations précédentes ont tenu tête
au fascisme et au communisme non par les seuls missiles et chars,
mais grâce à de solides alliances et de fortes
convictions. Ils ont compris que notre puissance ne nous protège
pas seule, ni ne nous donne le droit d'agir à notre guise.

Le
concept de la guerre juste (répété);
l'Amérique non opportuniste ET engagée.

Irak
et Afghanistan

Nous commencerons par
laisser l'Irak à son peuple de façon responsable
et forger une paix durement méritée en Afghanistan.

Désengagement
progressif des deux principaux fronts américains actuels.

Politique
internationale

Avec nos vieux amis et
nos anciens ennemis, nous travaillerons inlassablement à
réduire la menace nucléaire, repousser le spectre du
réchauffement de la planète.

Menace
nucléaire et spectre du réchauffement de la planète
combattus selon entente avec ceux qui ne sont pas ennemis des
États-Unis.

Terrorisme
versus mode de vie occidental

Nous ne présenterons
pas d'excuses pour notre mode de vie, ni n'hésiterons à
le défendre, et à ceux qui tentent d'atteindre leurs
buts en semant la terreur et en massacrant des innocents, nous
disons aujourd'hui que notre détermination est plus forte
et ne peut être brisée; vous ne pouvez pas nous
vaincre et nous vous battrons.

Car nous savons que le
patchwork de notre héritage est une force et non une
faiblesse. Nous sommes une nation de chrétiens et
musulmans, juifs et hindous et non-croyants. Nous sommes issus de
chaque langue et chaque culture venue de chaque coin de cette
Terre

Lutte
contre les attaques en vue de contester le mode de vie et les
valeurs américaines.





Intégration
des courants de pensée divers opposés au terrorisme
et ayant laissé derrière eux la violence.

Polarité
idéologique (le monde musulman et les anti-occidentaux
interpellés)

Au monde musulman:
nous cherchons une nouvelle façon d'avancer fondée
sur notre intérêt mutuel et notre respect mutuel. Aux
dirigeants à travers le monde
qui veulent semer le
conflit ou imputent les maux de leur société à
l'Occident: sachez que votre peuple vous jugera sur ce que vous
pouvez construire, et non sur ce que vous détruisez. A
ceux qui s'accrochent au pouvoir par la corruption, la tromperie
et en réduisant la contestation au silence
, sachez que
vous êtes du mauvais côté de l'histoire. Mais
que nous tendrons la main si vous voulez desserrer votre étau.

Politique
d'ouverture et de coopération envers ceux qui acceptent de
travailler au bien commun malgré les différences.

pays
pauvres

Aux peuples des pays
pauvres: nous promettons de travailler à vos côtés
pour que vos fermes s'épanouissent et que coulent des eaux
propres; d'alimenter les corps affamés et de nourrir les
esprits assoiffés.

Politique
d'engagement social international comme assistance au
développement des productions régionales et en
éducation (oui mais comment?).

Nations
relativement prospères

Et aux nations comme
la notre qui jouissent d'une relative abondance
, nous disons
que nous ne pouvons plus nous permettre de rester indifférents
à la souffrance au-delà de nos frontières;
que nous ne pouvons pas non plus consumer toutes les ressources
du monde sans nous soucier des conséquences
. Car le
monde a changé et nous devons évoluer avec lui.

Politique
de non-indifférence et de non-exploitation de la misère
(quel impact sur le libre marché?).

Une
alliance ou des ententes pressenties entre les pays souverains
moins pauvres (souvent historiquement impérialistes à
diverses échelles) pourraient réglementer le
capitalisme et par exemple empêcher la spéculation.

Plusieurs
références à la foi et la religion ou

Nous sommes une nation
de chrétiens et musulmans, juifs et hindous et
non-croyants.


[...]
Il est temps de
réaffirmer notre force de caractère; de choisir une
histoire meilleure; de porter ce cadeau précieux, cette
noble idée transmise de génération en
génération: la promesse obtenue de Dieu que nous
sommes tous égaux, tous libres...

[...]
avec les yeux fixés
sur l'horizon et par la grâce de Dieu, nous avons continué
à porter ce formidable cadeau de la liberté pour le
remettre aux générations futures




Continuation
de la cohabitation dans la paix entre divers groupes de croyants
et avec les « non-croyants »
(comprendre non seulement les athées, mais aussi les
agnostiques, les partisans de la laïcité, ou des voies
spirituelles non mentionnées nommément; c'est une
liste partielle).






NOTE:
Les États-Unis accueillent les divers
arrières-plans, mais pas l'importation des conflits
violents. Il est possible d'y être chrétien,
bouddhiste, taoïste, New Age, etc. et d'y prospérer
également. Le christianisme n'empêche aucunement les
non-chrétiens de réussir et de s'épanouir, et
de s'exprimer sur leur foi.





Seuls les
hyper-laïques veulent fermer la bouche de tous les autres, en
faisant que la foi soit limitée à la maison et au
lieu de culte.





Plusieurs
nords-américains ont émigré justement à
cause de la liberté d'expression de la religion ou de la
foi en dehors du lieu secret (fuite des dictatures
anti-religieuses ou fuite des dictatures mono-religieuses),
incluant le droit d'en discuter ou même d'en débattre
avec celui qui veut.

Aucun commentaire: