lundi 18 août 2014

Les enfants palestiniens meurent en travaillant dans les tunnels du Hamas

Pas moins de 160 enfants palestiniens utilisés pour la construction des tunnels auraient péri (chiffres estimés en 2011). C'est ce que révélait récemment un rédacteur de JPS qui a été autorisé à accompagner une patrouille de police en décembre 2011. Nous devons demander aux Palestiniens, à la presse internationale et aux mouvements de droits humains: où sont les photos des pères portant en leurs bras le cadavre des enfants morts dans les tunnels pour le compte du Hamas?

L'article publié en décembre 2011 après une patrouille dans les tunnels est passée sous silence au Québec, comme la plupart des autres en défaveur du Hamas, qui sont censurés par l'idéologie de presse dominante, proche de l'antisémitisme. Les journalistes cocktails seraient subventionnés qu'ils ne feraient pas mieux en terme de silence collectif. Voici ce que nous aurions dû savoir. 
«Une approche semblable au recours abusif du travail des enfants dans les tunnels a terni la réputation du mouvement auprès des groupes des droits de l'homme, malgré les assurances du gouvernement remontant à 2008 à l'effet qu'il envisageait des contrôles. Lors d'une patrouille de police que l'auteur a été autorisé à accompagner en décembre 2011, rien n'a été fait pour empêcher l'utilisation des enfants dans les tunnels, où, tout comme dans les mines de charbon victorienne, ils sont prisés pour leurs corps agiles. Au moins 160 enfants ont été tués dans les tunnels, selon des responsables du Hamas » (1).
Une question se pose donc: où sont les photos des pères portant en leurs bras, devant la presse internationale et les groupes de droits humains, le cadavre de leurs enfants morts asphyxiés dans les tunnels pour le compte du Hamas? La presse internationale est-elle manipulée ou s'autocensure-t-elle pour des raisons idéologiques qui semblent apparentées à un certain antisémitisme de gauche.

Les tunnels les plus développés ont les câbles électriques et téléphoniques. Des journalistes de France 2 en ont visité un.
FRANCK GENAUZEAU, journaliste de FRANCE 2, dresse un topo de la situation générale des tunnels du Hamas, dans le contexte de la visite autorisée d'un tunnel excavé à la frontière frontière entre la Palestine et Israël en juillet 2014. Crédits photo : extrait d'une vidéo de FRANCE 2 diffusée par Francetv info (juillet 2014).

VIDEO: Gaza : au cœur des tunnels du Hamas, cibles prioritaires d'Israël (FRANCE 2, diffusé Par Francetv info  le 30/07/2014)
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/video-gaza-au-coeur-des-tunnels-du-hamas-cibles-prioritaires-d-israel_659431.html (page consultée le 18 août 2014)
On y voit aussi qu'un «commando émerge d'un tunnel en territoire israélien, armes à la main, avant de se rapprocher d'un baraquement de l'armée. Ils profitent de l'effet de surprise pour ouvrir le feu et abattre cinq soldats israéliens. Cette vidéo a été diffusée sur la télévision du Hamas» (texte ajouté par Francetv info  le 30/07/2014).
_______________
1.  Nicolas PELHAM. Gaza's Tunnel Phenomenon: The Unintended Dynamics of Israel's Siege. JPS, Vol. 41, no 4, décembre 2011.
«A similarly cavalier approach to child labor and tunnel fatalities damaged the movement’s standing with human-rights groups, despite government assurances dating back to 2008 that it was considering curbs. During a police patrol that the author was permitted to accompany in December 2011, nothing was done to impede the use of children in the tunnels, where, much as in Victorian coal mines, they are prized for their nimble bodies. At least 160 children have been killed in the tunnels, according to Hamas officials.»
Publier un commentaire