lundi 10 février 2014

Des Québécois lancent un cri du cœur aux élus, pour ne pas adopter cette loi 52

Des Québécois lancent un appel à ne pas adopter #loi52 : Euthanasie #Quebec 
«Quand on souffre énormément, c'est jamais une bonne idée de prendre des décisions»

(source: voir la vidéo de la Coalition MD Québec ci-dessous)
Renseignements :   Coalition des médecins pour la justice sociale
Dr Paul Saba :
pauljsaba@gmail.com

http://coalitionmd.org/


Mon commentaire

C'est pourtant la logique implacable du choix de l'euthanasie ou du suicide assisté: forcer les gens qui souffrent OU qui ont peur de souffrir à faire le choix d'abréger leurs jours. 

Un projet de loi dans lequel les médecins deviendraient des anges de la mort de l'État québécois. 

L'anxiété face à la mort, proche ou lointaine, ainsi que la culpabilité d'être éventuellement un fardeau pour la société poussera des malades et des bien-portants à faire le choix d'abréger leurs jours; parfois dans la souffrance, parfois par un pré-arrangement de suicide OU de mort (euthanasie ou suicide assisté d'un médecin étant des équivalents).

Pourtant, en 2014, la science médicale n'est plus celle des années 1960-70. Cinquante ans plus tard, la médecine permet de soulager les douleurs qui ne l'étaient pas alors. Mais il faut que les budget aillent pour la vie et que les médecins soient formés en conséquence.

ET si jamais...

Comme il est peut-être déjà trop tard pour faire changer les élus d'avis, il reste peut-être une action pour le corps médical professionnel: un refus massif des médecins, de se plier à une décision, imposée par le politique. Aucun gouvernement au Québec, ne pourrait résister à un refus massif du corps médical, de devenir des anges de la mort de l'État.


AUSSI:

MOINS UNE avant le vote des députés: Euthanasie, suicide assisté et fin de vie au Québec - compilation de liens vers 16 diffusions depuis ce blogue

Aucun commentaire: