lundi 23 décembre 2013

Infographie : Euthanasie – La vérité, les faits, les chiffres COMMUNIQUÉ et Infographies (2014)

EN 5 TABLEAUX. Un communiqué de l'organisme VIVRE dans la Dignité [...]
(dernière édition : 21 avril 2014)

Selon les médecins de Vivre dans la Dignité, le Gouvernement du Québec ne vous a pas dit ce qui suit:

L’euthanasie – La vérité, les faits, les chiffres


Légaliser « l’aide médicale à mourir » (Projet de loi 52)? 
Le gouvernement du Québec ne vous a pas dit que…
  • La médecine moderne peut soulager toutes les douleurs.
  • « L’aide médicale à mourir », c’est l’injection d’un poison qui provoque la MORT IMMÉDIATEMENT.
  • « L’aide médicale à mourir », c’est de l’euthanasie (légalement un homicide), interdite par le Code criminel.
  • En légalisant « L’aide médicale à mourir », le Projet de loi 52 ne résout pas les problèmes d’accès aux soins palliatifs. Il n'injecte aucune ressource supplémentaire dans le système de santé.
  • Les dispositions du Projet de loi 52 qui visent à légaliser l’euthanasie sont inconstitutionnelles.
  • Le Projet de loi 52 endommagera irrémédiablement le système de santé.
  • Légaliser « l’aide médicale à mourir », c’est du droit criminel.
  • Seul le Parlement fédéral peut légaliser l’euthanasie.
  • Les mécanismes de la Commission de surveillance ne donnent pas de suffisamment de garanties pour la sécurité des patients.
Prétendre le contraire, c’est tromper la population et les députés.


Les chiffres


  • 88 % des médecins en soins palliatifs sont contre le Projet de loi 52.1
  • 67 % des Québécois ne comprennent pas ce qu’est « l’aide médicale à mourir ».2
  • 69 % des Québécois n’ont pas accès aux soins palliatifs.3
  • 25 % des Québécois n’ont pas de médecin de famille.4
  • 34 % des Montréalais n’ont pas de médecin de famille.5
Le Projet de loi 52 est calqué de très près sur la loi belge.


Morts en 2012


Belgique
1 % 6 (1 432)7 décès causés par l’euthanasie. 

Pays-Bas

3 % 8 (4 188)9 décès causés par l’euthanasie. 

Québec

60 80010 morts. On aurait vu entre 608 et 1 824 morts dues à l’euthanasie selon que l’on applique les pourcentages de la Belgique ou des Pays-Bas.


Dérapages


  • 47 % Euthanasies en Flandres (Belgique) non rapportées.11
  • 31 % Euthanasies en Flandres (Belgique) réalisées sans le consentement explicite du patient.12
  • 78 % Euthanasies en Belgique réalisées sans consentement où l’on n’en a même pas parlé avec le patient.13
  • 22 % Euthanasies en Belgique réalisées par les infirmières (ce qui est illégal).14
  • 23 % Greffes de poumon en Belgique provenant de donneurs tués par euthanasie.15
  • Jumeaux sourds euthanasiés parce qu’ils devenaient aveugles16 – Belgique.
  • Transsexuel euthanasié parce que son opération a été ratée17 – Belgique.
  • Dame euthanasiée parce qu’elle était en dépression, famille pas avertie18 – Belgique.
  • Dame euthanasiée parce qu’elle faisait de l’anorexie19 — Belgique.
  • Dame euthanasiée parce qu’elle devenait aveugle et elle ne pouvait plus voir la saleté20 – Pays-Bas.


L’euthanasie dans le monde


En 2013, l’Association médicale mondiale (AMM) s’est prononcée contre la légalisation de l’euthanasie21. AMM : 106 états membres22, représentant plus de 9 millions de médecins.
  • 196 pays dans le monde23. 3 pays où l’euthanasie est légale.
  • 99.6 % population mondiale protégée par la loi contre l’euthanasie. 0.4 % population mondiale non protégée contre l’euthanasie.24
D’après l’Organisation mondiale de la santé, les soins palliatifs ne sont destinés ni à hâter, ni à retarder la mort.25

[...]


Références

  1. Canadian Society of Palliative Care Physicians. http://www.chpca.net/news-and-events/news-item-34.aspx.
  2. http://www.newswire.ca/en/story/1231511/l-aide-medicale-a-mourir-au-quebec-un-homicide-donc-inconstitutionnelle-objections-majeures-des-opposants
  3. INRS. http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/472-soinspalliatifsquebec.pdf
  4. Canadian Family Physician. http://www.cfp.ca/content/53/11/1871.full
  5. http://www.msss.gouv.qc.ca/documentation/salle-de-presse/medias/Sondage%20Montr%C3%A9al%20-%20%20Accessibilit%C3%A9%20aux%20m%C3%A9decins%20de%20famille.pdf
  6. 1% est un chiffre conservateur et ne tient compte que des euthanasies rapportées. Statistiques belges de population et décès. http://www.indexmundi.com/belgium/demographics_profile.html
  7. http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-25364745
  8. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2430479/One-thirty-deaths-Holland-euthanasia-choosing-end-lives-cancer.html
  9. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2430479/One-thirty-deaths-Holland-euthanasia-choosing-end-lives-cancer.html
  10. Institut de la statistique du Québec. http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no26.pdf
  11. British Medical Journal. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2950259/
  12. Canadian Medical Association Journal. http://www.cmaj.ca/content/182/9/895.short
  13. Canadian Medical Association Journal. http://www.cmaj.ca/content/182/9/895.short
  14. Canadian Medical Association Journal. http://www.cmaj.ca/content/182/9/905.full
  15. http://www.applied-cardiopulmonary-pathophysiology.com/fileadmin/downloads/acp-2011-1_20110329/05_vanraemdonck.pdf
  16. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2261985/Belgian-twin-brothers-killed-doctors-choosing-euthanasia-able-again.html
  17. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2440086/Belgian-transsexual-Nathan-Verhelst-44-elects-die-euthanasia-botched-sex-change-operation.html
  18. http://www.mercatornet.com/articles/view/how_my_mother_died
  19. http://www.bioedge.org/index.php/bioethics/bioethics_article/10388
  20. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2448611/Blind-Dutch-woman-euthanised-loss-sight.html
  21. Résolution de l’AMM sur l’euthanasie. http://www.wma.net/fr/30publications/10policies/e13b/index.html
  22. AMM états membres. http://www.wma.net/fr/60about/index.html
  23. http://geography.about.com/cs/countries/a/numbercountries.htm
  24. http://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Luxembourghttp://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Netherlands http://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Belgiumhttp://en.wikipedia.org/wiki/World_population
  25. OMS. http://www.who.int/cancer/palliative/definition/en/#
Publié par 

2 commentaires:

EloraDenier a dit...

Pourquoi êtes vous à ce point contre ? D'où tenez vous vos chiffres ?

Gilles B a dit...

Bonjour Elora,

Les chiffres et informations sur les pratiques proviennent d'une compilation faite par l'organisme Vivre dans la dignité».

Les nombreuses sources et références sont données en fin d'article (incluant les données de l'OMS et de pays pratiquant l'euthanasie ou le suicide assisté).

Les raisons pour être contre sont nombreuses. Mais voici quelques raisons, dont vous trouverez les explications et sources sur ma page contre l'euthanasie (onglets «Contre l'euthanasie» en tête du présent site):

- Le thème des consultations au Québec était «Mourir dans la dignité». Ceci suggère qu'une personne qui ne peut se tenir debout, et doit dépendre de l'aide des autres, perd de sa dignité humaine; par exemple, si elle doit porter des culottes contre l'incontinence. C'est très pervers comme suggestion.
- Le Gouvernement du Québec a forcé le vote du projet de loi en disant qu'il y avait «large consensus» social, alors que la majorité des mémoires déposés préféraient la disponibilité de véritables soins palliatifs, à l'accès à la mort, élargie. Face à ce fait, le Gouvernement a demandé un rapport à d'autres spécialistes qui lui ont dit ce qu'il voulait entendre.
- La commission a choisi de mettre son emphase sur les points positifs et les médias ont majoritairement suivi en général, plutôt que de questionner ou informer indépendamment du pouvoir politique.
- En provoquant la mort instantanée de personnes, on pousse du même coup d'autres personnes vers la sortie, particulièrement celles qui n'ont pas de proches ou qui se sentent un poids social en raison des pressions pour laisser un lit ou un accès au réseau.
- Les balises initiales finissent par être enlevées comme cela est arrivé en Belgique et ailleurs comme aux Pays-Bas: de plus en plus de raisons sont acceptées pour provoquer la mort, incluant des maladies non mortelles (ex. dépression).
- Dans le contexte québécois du débat, la moitié environ des Québécois confondaient soins palliatifs, euthanasie et cessation de traitement maintenant en vie artificiellement (ex. respirateur). Et le Gouvernement n'a rien fait pour clarifier le tout et préciser qu'il voulait décriminaliser l'euthanasie active qui est l'acte de provoquer la mort instantanément, non par une cessation de traitement comme un respirateur, mais par un acte direct comme une injection létale qui induit la mort rapide à une personne qui vivrait sans cet acte.
- Dans le débat, beaucoup de personnes qui ne sont pas le malade, projettent pourtant leurs propres craintes sur ce malade, alors que de nombreuses personnes préfèrent être soulagées à être euthanasiées. Mais dans le nouveau contexte, de telles personnes se sentent de plus en plus brimées de leur choix et poussées à partir, en raison d'un système où seulement 1 malade sur 5 a accès aux véritables soins palliatifs (une spécialité en soi, disponible dans quelques grands centres urbains).
- Souvent, ce qui est appelé à tort «soins palliatifs», consiste en fait en de la surdose de traitement en vue d'accélérer la mort (ex. morphine); ce qui a contribué à fausser le débat, car on a entendu à maintes reprises cette phrases: «de toute façons, l'euthanasie se pratique déjà», alors que c'est souvent le manque de formation spécialisée des médecins sur les diverses techniques de soulagement de la douleur.
- Un petit manuel de la Fondation Jérôme Lejeune propose un point de vue équilibré contre l'euthanasie et les options de soulagement de la douleur, incluant quelques témoignages: vous pouvez le télécharger à cette adresse web (à copier) :
https://www.fondationlejeune.org/un-manuel-pedagogique-sur-l-euthanasie-disponible/